Le 08 juin 2017
SÉLECTION

Carte blanche à Benjamin Renner

 

A l'occasion de la sortie du Grand méchant Renard, et autres contes, Benshi a eu le plaisir de rencontrer Benjamin Renner et lui a demandé de lui parler des films qui l'avaient particulièrement marqué, ceux qui l'avaient influencé ou ceux qu'il avait envie de recommander aux enfants pour les aider à grandir.

 

A travers cette petite sélection de films « incontournables », se dessinent un peu les grandes lignes du cinéma de Benjamin Renner, réalisateur de films d'animation, auteur et dessinateur de bandes dessinées. Un artiste aux multiples talents, à qui l'on doit notamment l'adaptation des albums de Gabrielle Vincent, Ernest et Célestine, sorti en 2011. Vous connaissez peut-être aussi son film de fin d'études, La queue de la souris, devenu déjà un grand classique du court métrage. On retrouve dans cette sélection, les grands thèmes qui traversent ses films : la liberté, l'altérité, l'amitié, le quotidien ; mais également son goût pour le rire et la dérision.

 

Il se considère autant auteur-dessinateur de bande dessinée que réalisateur de films d'animation. Ne pouvant s'empêcher de faire des allers-retours entre l'un et l'autre, il a cependant besoin de la BD pour se ressourcer. Ecrire et dessiner offrent une plus grande liberté qu'un tournage avec une équipe plus ou moins importante à gérer, de plus grandes contraintes de production, de temps...

 

Il a déjà signé plusieurs BD, dont Le Grand Méchant Renard, en 2015, qui rencontrera un véritable succès public et critique (Prix de la jeunesse au festival d'Angoulême, prix de la BD FNAC). Le producteur Didier Brunner, qui avait déjà produit Ernest et Célestine, lui propose alors d'adapter sa bande dessinée au cinéma. Il réalisera ainsi trois « spéciaux télé », c'est-à-dire trois épisodes de 26 minutes, destinés à être diffusés séparémment à la télévision. Ces trois épisodes, dont deux ont été réalisés par Patrick Imbert, ont ensuite été réunis pour le cinéma dans le programme Le grand Méchant Renard, et autres contes...

 

A quelques jours de la sortie, Benjamin Renner a accepté de se prêter au petit jeu de la sélection, et a même pris le temps de la commenter...

 

> Le Roi et l'Oiseau de Paul Grimault - Film du mois de juin sur Benshi
Un film magnifique qui m'a toujours accompagné. Je l'ai vu enfant et revu regulièrement, tout au long de ma vie. Le Roi et l'Oiseau a profondément marqué mon travail mais je ne m'en suis aperçu que très tard. Ça n'a jamais été vraiment conscient mais c'est une véritable influence.

> Kiki la petite sorcière de Hayao Miyazaki
Le film que j'aurais rêvé de faire : un film parfait, sur le quotidien, sans méchant ni réellement d'intrigue. Je l'ai découvert tard, au cours de mes études, mais ça a été une vraie révélation.

> L'Histoire sans fin de Wolfgang Petersen
Pour le plaisir de se faire peur ! Je l'ai vu enfant et certaines scènes m'avaient terrorisé ; un vrai frisson... de plaisir ! Un film qui a certes un peu vieilli mais tellement magique.

> Le Caméraman de Edward Sedgwick et Buster Keaton
Peut-être le film le plus drôle de Buster Keaton. Je l'ai vu très petit et il n'a jamais cessé de me faire rire. Un incontournable !

> Ponyo sur la falaise de Hayao Miyazaki
Rares sont les films aussi parfaits, et il faut bien dire que Miyazaki excelle dans ce domaine. Ponyo est visible très jeune et peut être vu par toute la famille, à tous les âges !

> Paper Moon (La barbe à papa) de Peter Bogdanovich
Tellement impertinent drôle et irrévérencieux ! Paper Moon est un film trop peu connu, qu'il faut absolument montrer aux enfants. Un grand classique oublié...

> Wallace et Gromit de Nick Park
Les films qui mettent tout le monde d'accord, à montrer à TOUS les enfants, à TOUS les âges.
S'il y avait un seul film à montrer, et pour être sûr de ne pas se tromper, je dirais évidemment les aventures de Wallace & Gromit.

 

Pour aller plus loin

 

> Découvrez la fiche du film Le grand Méchant Renard, et autres contes, au cinéma à partir du 21 juin 2017 et coup de cœur de Benshi ce printemps !

 

> Découvrez le parcours Bulles de ciné, qui explore les liens entre BD et cinéma.