La Leçon de natation

  • Danny De Vent

  • 9 min

  • 2008

  • France

Synopsis

Jonas, cinq ans, s'apprête à suivre son premier cours de natation. Alors qu'il tente de fuir cet endroit qui l'effraie, il tombe dans le grand bain. Retenu à flots par ses brassards, Jonas découvre la piscine, lieu chaotique peuplé d'étranges créatures.

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

Qui ne se souvient pas, enfant, de ses premiers sauts dans le grand bain à la piscine ? La Leçon de natation offre un regard d'enfant - le point de vue d'un petit garçon, Jonas - sur un environnement qui peut apparaître aussi hostile que ludique.

Le court métrage se présente comme un récit d'initiation : un enfant découvre le monde, et ici plus particulièrement la piscine. Dès les premiers plans, Danny De Vent, le réalisateur, transcrit le point de vue de Jonas grâce à une caméra placée « à hauteur d'enfant ». Ainsi, nous ne verrons que les jambes des adultes autour de lui, à commencer par celles de la mère.

A la piscine, c'est bien l'inconnu que découvre Jonas avec beaucoup d'inquiétude et de peur. Seul, il va affronter cet espace rempli de personnages insolites : une plongeuse qui ressemble à un extraterrestre ou encore un homme qui nage sans s'arrêter sur le dos…

Toute la mise en scène tend à créer un environnement effrayant : usage du montage champ / contre-champ qui amorce le suspense, emploi de la contre-plongée pour rendre certains personnages particulièrement impressionnants, utilisations de bruits expressifs comme le tintement des clés du maître nageur ou encore le bruit sourd du masque contre la grille du grand bain. La musique de Johan Derycke joue également un rôle important dans la dramatisation des émotions successives de Jonas. Au fur et à mesure des actions, la perception de l'apprenti nageur change, jusqu'à ce qu'il arrive à vaincre sa peur : une rencontre va faire naître un rire communicatif dans la piscine. Le moment devient alors plaisant.

D'un point de vue plastique, le court métrage est également réussi. La technique du papier découpé et les couleurs permettent d'entrer dans un univers enfantin. Un court métrage à découvrir de toute urgence pour son universalité et sa vertu pédagogique !

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Le film est accessible dès l'âge de 5 ans . Il réveillera sans doute, chez certains spectateurs adultes, quelques peurs d'enfant enfouies en eux !

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons de voir le film

  1. Pour le point de vue adopté : filmé à hauteur d'enfant, le film transcrit les peurs de l'apprenti nageur
  2. Pour les personnages surprenants que Jonas rencontre, comme la « plongeuse-extraterrestre » ou les « sœurs jumelles-monstres marins » !
  3. Pour l'ambiance sonore à la fois réaliste et expressive : sans dialogue, le film nous présente un récit initiatique en soulignant les émotions du personnage
Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Le court métrage a été réalisé en papier découpé, une technique d'animation en 2D qui consiste à associer des pièces de papier pour créer des décors et des personnages. Ainsi, sous une caméra fixe, les papiers sont assemblés sur un plateau, déplacés et photographiés de façon à décomposer (et recomposer ensuite à la projection), le mouvement, image par image.

La Leçon de natation a reçu plusieurs prix dans des festivals dont le prix du jeune public au Festival Ciné Junior en 2009 et le prix du meilleur film pour enfants au festival du film d'animation d'Ottawa en 2008.

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :