L'Âge de raison

  • De 

    Mathilde Petit

  • 2015

  • 16 min

  • France

Pablo s'apprête à fêter son septième anniversaire. Sept ans, c'est l'âge de raison. Dans le monde de Pablo, c'est l'âge auquel les enfants sont contraints de passer devant une commission pour choisir le métier qu'ils exerceront plus tard. Après mûre réflexion, Pablo veut devenir « contrôleur de flux de trésorerie », un choix qui se révèle littéralement incompréhensible pour son père rock star et sa mère danseuse étoile.

Voir plus

Mots-clés :

L'avis de Benshi

L'Âge de raison nous plonge dans un monde à l'envers. Les adultes y exercent des métiers qui font rêver les enfants depuis toujours : ils sont rock star comme le père de Pablo, danseuse étoile comme sa mère, ou encore cowboy, magicien, Miss France, cosmonaute ou princesse. Seulement voilà, de nombreux enfants ont réussi à réaliser leur rêve, à tel point qu'aujourd'hui, il y a trop de cosmonautes, trop de vétérinaires, trop d'inventeurs. Résultat : le monde va mal. Sous l'influence d'un parti politique en germe, Pablo, séduit par la jolie Sylvie, jeune enfant à la tête du groupe, décide de remédier à la situation en choisissant un métier dit « raisonnable ». Il veut devenir contrôleur de flux de trésorerie. Mais qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ? Même ses parents semblent ignorer que la société ait besoin d'une telle ressource.

Mathilde Petit, jeune réalisatrice, invente un monde utopique - ou dystopique - au sein duquel les adultes n'ont jamais tiré de croix sur leur rêve d'enfant et dans lequel certains enfants, comme Pablo, le personnage principal, ont des considérations trop adultes pour leur âge. Grâce à cette étonnante inversion des rôles, elle nous invite à reconsidérer nos préjugés. Aussi bien en tant qu'adulte qu'en tant qu'enfant, on peut toucher du doigt la complexité du monde dans lequel nous vivons et réaliser que l'autorité que les parents, l'école ou même la société incarnent pèse sur nous.

Dans ce film qui se compose comme un court récit absurde, la réalisatrice parvient à rapprocher le monde des adultes de celui des enfants : les adultes baignent dans leur rêve d'enfant, tandis que les enfants sont projetés de force dans un monde d'adultes où ils sont contraints de choisir. Et de part et d'autre, les rôles ne sont pas faciles à tenir. L'Âge de raison déjoue également les clichés inhérents au genre et à l'âge. Dans le monde de Pablo, on peut être une fille et danseuse étoile, mais aussi être une fille de sept ans et avoir envie d'être Présidente de la République, ou encore, à la tête d'un groupe politique. On peut être un garçon et ne pas avoir envie de devenir cosmonaute… Finalement, L'Âge de raison est une fable un peu folle qui permet d'ouvrir une réflexion sur le choix et l'avenir, tout en s'amusant grâce à des idées narratives loufoques et des jeux de mots étonnants.

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Dès 9/10 ans, pour comprendre le retournement de situation !

Voir plus
Voir moins

Tranches d'âge:

Les bonnes raisons

  1. La fantaisie du scénario
  2. Une belle manière d'aborder l'avenir et votre métier avec vos enfants
  3. La jolie composition musicale signée Chapelier Fou

Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

La musique du film a été en partie composée par l'artiste de musique électronique Le Chapelier Fou; dont le nom trouve son origine dans les aventures d'Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll.

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :

Réalisateur

Mathilde Petit