Le Tigre sans rayures

  • Raúl 'Robin Morales Reyes

  • 9 min

  • 2018

  • France

Synopsis

Baigné dans une lumière jaune chaleureuse, un jeune tigre sautille gaiement dans la savane. Lorsqu'il croise deux hyènes qui ricanent sur son passage, il se demande ce qui cloche chez lui : il n'a pas de rayures. Vexé, il se lance dans un voyage initiatique au sein duquel solitude et rencontres le mèneront à la découverte de lui-même.

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

Dans ce court métrage développé au sein de la résidence d'animation proposée par la société de production Folimage, le jeune réalisateur Raúl 'Robin' Morales Reyes nous propose de suivre le parcours d'un jeune tigre qui n'a pas de rayures. Ce terrible manque provoque les moqueries de deux vilaines hyènes au rire strident, mais aussi d'autres jeunes tigres, qui eux, ont la chance d'avoir de belles rayures. Humilié, le tigre sans rayures s'en prend à son propre reflet et c'est alors que par magie il est emporté par un courant qui le mènera au-delà de la rive, à la rencontre de lui-même.

Au cœur de ce voyage initiatique, le petit tigre qui souffre de ne pas être comme les autres rencontrera d'autres animaux auxquels il n'aurait peut-être pas prêté ainsi attention s'il n'avait pas lui-même eu à supporter cette absence de rayures : un insecte à la carapace toute blanche au milieu de ses comparses à carapaces jaunes, un papillon blanc esseulé, l'ombre d'un ours dans sa tanière, etc. Tout un monde animal céleste et souterrain grouillant dans une lumière chaude de fin de jour. Un temps, le jeune tigre oublie alors sa triste condition. Grâce aux ombres que forment des branches sur son corps, il se rêve paré de rayures. Armé d'un bâton plongé dans la boue, il se grime et ressemble enfin à celui qu'il voudrait être. Mais le soir venu, il se retrouve face à lui-même et ce n'est qu'au cœur de la nuit, au bout du chemin, que l'espoir revient.

À travers une animation rappelant certains tableaux de la peinture impressionniste et dans des décors aux couleurs douces, cette jolie fable sur l'enfance et la différence nous apprend tout en douceur qu'il faut parfois de la patience et de la persévérance pour réussir à grandir et s'intégrer. Et que les voyages, s'ils permettent de partir à la conquête de paysages somptueux, nous tendent avant tout un miroir dans lequel découvrir ou redécouvrir ce que nous sommes.

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Le film permet d'aborder la question de la différence tout en douceur à partir de 3 ans et ensuite, sans restriction d'âge.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons de voir le film
  1. Le travail sur les couleurs et la lumière
  2. Aborder la question de la différence avec des tout-petits
  3. Découvrir des instruments en prêtant attention à la musique

Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Généralement, les livres sont adaptés en films. Pour ce projet, le film et le livre sont sortis en même temps. Vous pouvez retrouver Le Tigre sans rayures de Raúl 'Robin' Morales Reyes dans un album jeunesse édité chez Bayard Éditions. Cela peut être l'occasion d'observer ce qui varie entre le livre et le film, notamment grâce au texte présent dans le livre et n'apparaissant pas dans le film qui est sans dialogue et sans voix off.

Par ailleurs, vous pouvez vous amuser à repérer avec votre enfant les différents instruments qui composent la bande originale du film. Parmi eux, prêtez par exemple une oreille à la harpe, au violoncelle, à la flûte ou au banjo.

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :