Les Pionniers de l'univers

  • De 

    Benjamin Bernon

    Clémentine Courbin

    Matthieu Guevel

    Anthony Rège

    Jérôme Van Beneden

  • 2017

  • 5 min

  • France

Pendant la conquête spatiale soviétique dans les années 1960, Macha et son ami Vassily travaillent secrètement sur un grand projet…

Voir plus

L'avis de Benshi

L'histoire prend place en ex-URSS. Dès les premières images, le spectateur plonge dans un univers rétro. Très vite, la caméra entre dans un bâtiment et suit deux personnages par un travelling avant. Des tambours marquent leurs pas : on comprend qu'ils se dirigent vers leur destin. Deux impressionnantes statues staliniennes ornent de part et d'autre la porte vers laquelle ils se dirigent. L'une des statues surplombe les deux personnages : un militaire et un cosmonaute. L'enjeu du film est résumé en quelques images, celui de la conquête spatiale.

Soudain, la musique militaire est balayée par une musique d'ascenseur. Ce décalage musical reflète celui entre les personnages : le militaire et le cosmonaute rejoigne une vieille femme qui travaille comme groom dans l'ascenseur, et qui semble intimidée. On s'imagine tout de suite qu'elle est impressionnée par le militaire, mais très vite, on s'aperçoit que c'est le cosmonaute qu'elle regarde avec admiration ! Et, par un mouvement de zoom, le spectateur entre tout à coup dans son intimité et accède à ses rêves. Elle rêve d'etre une cosmonaute ! Qui a dit qu'on ne pouvait pas concrétiser ses rêves ? C'est tout le discours de ce court métrage, qui fait la part belle au personnage féminin.

Comparée aux deux autres personnages, elle est pleine de charme. Sa poésie et sa maladresse suscitent immédiatement l'adhésion du spectateur. Quand la vieille dame Macha et son ami Vassily se préparent de leur côté à partir dans l'espace, on espère vivement qu'ils y arriveront ! D'ailleurs, le cosmonaute officiel, même doté des meilleures technologies, semble rencontrer des difficultés lors de sa préparation. Macha et Vassily semblent plutôt s'amuser lors de leurs tests. Il règne comme une ambiance « fais-le toi-même » et leur duo n'est pas sans rappeler celui de Wallace et Gromit dans Une grande excursion ou de Marty et Doc dans Retour vers le futur. La musique prend même des allures de polka et on frise le burlesque !

Ce court métrage nourrit l'espoir que les rêves les plus fous puissent voir le jour. Le spectateur repart le sourire aux lèvres et la tête dans les étoiles !

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Le film s'inscrit dans un contexte historique qui peut faire l'objet d'une discussion en amont, mais le récit peut tout à fait être compris sans. Nous le conseillons à partir de 6 ans.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons

  1. Pour découvrir la conquête spatiale de manière amusante
  2. Pour voir un film qui fait la part belle à un personnage féminin
  3. Pour réfléchir aux rapports entre les personnages illustrés par la caméra
  4. Pour s'amuser des effets de gags
  5. Pour s'inspirer de la démarche « fais-le toi-même »

Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Ce court métrage a été réalisé par plusieurs étudiants à l'école d'animation ArtFX de Montpellier.

L'histoire est inspirée d'un voyage en Pologne par l'un des réalisateurs, Matthieu Guevel. Dans un immense bâtiment d'architecture stalinienne, une vieille femme était groom dans un ascenseur. Elle était assise sur une petite chaise et Matthieu Guevel trouvait cela plutôt amusant que quelqu'un « pilote » l'ascenseur. Elle est donc devenue l'inspiration principale du film.

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :

Réalisateur

Benjamin Bernon

Clémentine Courbin

Matthieu Guevel

Anthony Rège

Jérôme Van Beneden