Objets trouvés

  • 6 min

  • 2015

  • Royaume-Uni

Synopsis

Chaque jour, une vieille dame se présente au bureau des objets trouvés en présentant la photo d’un objet. Finira-t-elle par trouver ce qu’elle cherche ?

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

Délicate animation sur la mémoire qui flanche et le temps qui passe, ce court métrage muet est une ode à l’amour. Dès l’ouverture du générique, nous sommes invités à découvrir un monde d’objets précieusement gardés, tous étiquetés et rangés avec une grande précaution. Chacun de ses objets, une montre, un parapluie, un téléphone, et même une clé, ont été un jour perdus. Ils reposent depuis dans une drôle de boutique, un garde meuble où siège un gentil monsieur au crâne dégarni. Doux et méticuleux, il préserve ce temple de la mémoire des objets solitaires. Assis derrière son bureau, il ressemble à un respectable maître d’hôtel. Tout est calme et réglé au son de la pendule, où le coucou est lui aussi fidèle au poste. Un jour, une dame aux grandes lunettes arrive, elle a perdu quelque chose. Serait-ce ce parapluie bleu ? Non, son regard exprime sa déception, comme aussi celui du gardien qui avait pourtant dansé quelque pas, le parapluie ouvert, comme pour faire naître un sourire sur le visage de cette si timide dame.... Mais voilà qu’elle revient, avec à chaque fois un nouvel objet. Jusqu’au jour où elle a une demande vraiment particulière, qui nous fait deviner qu’il s’agit ici d’une histoire bien plus grave et personnelle….

Avec subtilité, et non sans humour aussi, ce film traite d’un sujet original et peu abordé dans l’animation : la perte de mémoire chez les personnes âgées. En six minutes et autant de tableaux aux teintes pastel, la cinéaste brosse un émouvant portrait de deux personnes âgées qui se retrouvent grâce à l’amour. Nous comprenons que ces deux personnages sont étroitement liés, bien plus que nous pouvions le croire au début. Combien aussi seul l’amour et la patience peuvent nous aider à surmonter la maladie et l’oubli.

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Dès 7 ans accompagné d’un parent afin de nouer un dialogue sur la mémoire qui vacille et sur la maladie d'Alzheimer qui touche une grande partie de la population âgée.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons de voir le film
  1. Pour la délicatesse du récit sur un sujet sérieux
  2. Pour la danse du parapluie
  3. Pour ce si sympathique coucou !

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :