Pierre et le loup

Synopsis

Dans la Russie d'aujourd'hui, Pierre est un jeune garçon pauvre vivant avec son grand-père méchant dans les faubourgs de la ville. Alors qu'il se fait embêter par de cruels chasseurs, Pierre s'en va trouver refuge dans la forêt, malgré l'interdiction de son grand-père, en compagnie de ses deux seuls amis : un canard et un oiseau estropié. Mais au fond des bois, le loup rôde...

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

De toutes les nombreuses adaptations du célèbre conte musical de Prokofiev, celle de Suzie Templeton est l'une des plus belles et des plus surprenantes. Belle car l'animation de marionnettes image par image nous offre un film visuellement abouti dans lequel, au sein de décors imposants et détaillés, les marionnettes animées sont à la fois réalistes et expressives. De plus, on notera que l'absence de parole dans le film permet à la réalisatrice de traduire les émotions des personnages grâce aux expressions des visages : avec ses grands yeux bleus, Pierre nous est présenté comme un jeune garçon plein de tendresse et de colère, humilié par les adultes et n'ayant que pour principaux complices son canard, son chat et un oiseau. Quant au loup, avec sa fourrure noire et son regard perçant, il apparait comme un prédateur à la fois dangereux et majestueux.

Surprenante car la réalisatrice propose une vraie relecture du conte musical de Prokofiev. On note, en effet, quelques différences avec la version originale : l'oiseau a des difficultés pour voler et Pierre lui attache un ballon pour l'alléger ; les chasseurs sont présentés non comme des sauveurs mais comme des êtres méchants qui maltraitent Pierre, notamment en le jetant dans une poubelle. La fin, qui diffère un peu aussi de l'histoire de Prokofiev, permet à la réalisatrice d'offrir un autre regard sur l'enfance, plus dur et plus humain : Pierre est la victime des adultes (que ce soit les chasseurs ou son grand-père autoritaire), il vit dans un environnement pauvre et ne trouve refuge que dans la compagnie des animaux et de la nature. Il y a une opposition évidente entre la ville (le monde sombre des adultes) et la forêt (l'espace des animaux et de la liberté). Mais le film compare la sauvagerie du loup avec celle des hommes. Entre l'animal et le chasseur, lequel des deux est le plus noble ? Bien que le loup ait avalé son canard favori, Pierre ne peut s'empêcher de s'identifier au loup qui, comme lui, subit la méchanceté des plus grands. La fin sonne alors comme un appel à la liberté où les plus cruels sont punis et les innocents retrouvent leur grandeur.

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Le réalisme des marionnettes et l'univers parfois inquiétant de cette adaptation s'adressent plutôt à des enfants un peu grands, à partir de 7 ans - et pas trop sensibles.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons de voir le film :

  1. Une animation à la fois réaliste et poétique
  2. La symphonie merveilleuse composée par Sergueï Prokofiev
  3. Une relecture audacieuse du conte original
Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Pierre et le loup est sorti en salle accompagné d'un court métrage en avant-programme :

Pierre et le loup remporta le Grand Prix et le Prix du public au festival d'Annecy en 2007 ainsi que l'Oscar du meilleur court métrage en 2008. Comme dans l'œuvre originale de Prokofiev, chaque personnage est représenté par une mélodie et un instrument particulier : Pierre : le quatuor à cordes l'oiseau : la flûte traversière le canard : le hautbois le chat : la clarinette le loup : les cors le grand-père : le basson les chasseurs : bois et cuivres

Pierre et le loup fut adapté de nombreuses fois au cinéma : l'une des adaptations les plus connues est celle réalisée en 1946 par Walt Disney.

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :