Pour une poignée de girolles

  • 2016

  • 7 min

  • Belgique

Toute la famille s’affaire à préparer un délicieux repas. Pendant ce temps-là, le grand-père affronte d’innombrables obstacles pour trouver des champignons. Et par n’importe lesquels : une poignée de girolles !

Voir plus

L'avis de Benshi

Pour une poignée de girolles, c’est l’histoire d’un repas, ou plutôt de sa préparation. Et ce n’est d’ailleurs pas une mince affaire ! Tout le monde met du cœur à l’ouvrage, enfants comme grands-parents. De son côté, levé au chant du coq, le grand-père, déterminé, ne perd pas son but malgré les chutes, la difficile recherche et surtout la vexation due à une rencontre au sommet avec un acolyte victorieux, le panier garni d’une belle cueillette. Dans ces jolis moments de vie, il y a beaucoup d’humour. Et d’ailleurs ce court métrage porte bien son titre : il n’oublie pas d’intégrer une tension digne d’un western à son histoire. La chasse aux champignons est épique et énergique : le grand-père livre une véritable bataille pour arriver à ses fins. Le tempo rapide à la batterie donne le rythme de la journée. Grâce à elle, cette histoire sans paroles en dit long. Qui aurait dit qu’il était aussi difficile de cueillir des champignons ? Et qu’une matinée de cuisine puisse être aussi haletante ?

Julien Grande montre à merveille les petits détails du quotidien avec son animation aux couleurs douces et au trait fin, authentique et lumineuse. Avec ces sept minutes solaires, le spectateur partage un peu du bonheur d’être en cuisine, au jardin ou en forêt, au son des oiseaux. C’est un véritable sentiment d’osmose qui se dégage de cette belle matinée de partage. Il appréciera aussi sûrement la petite remise en question silencieuse du grand-père à la fin du court-métrage… Papy, penaud, se sent un peu ridicule avec sa petite poignée de girolles face au travail abattu par les apprentis marmitons. Mais ce qui compte, ici, c’est d’être en famille ! Après ce visionnage, on ne rêve plus que d’un bon repas. Allez, hop, tous aux fourneaux !

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

A partir de 6 ans. Avec son histoire et ses couleurs tendres, Pour une poignée de girolles aurait pu être visible dès le plus jeune âge mais la scène du poulet pourrait impressionner les plus jeunes.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons

  1. Pour une joyeuse matinée à cuisiner en famille
  2. Pour l'humour caché derrière cette chasse aux champignons particulièrement ardue
  3. Pour la beauté de la Nature, réaliste et lumineuse, dessinée par Julien Grande

Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Pour une poignée de girolles est le film de fin d’études de Julien Grande à l’ENSAV La Cambre, une école de cinéma d’animation belge.

Le savais-tu ? Le titre de ce court métrage est inspiré d’un western très connu du réalisateur italien Sergio Leone : Pour une poignée de dollars (1964). Ici, point de fines herbes et de champignons mais des bandits et des cow-boys à la gâchette facile !

Petite devinette : sais-tu quel est le dessin-animé que regardent les enfants à la télévision ? C’est une aventure de l’autruche Bip-Bip et de Coyote, deux héros fantasques, membres des Looney Tunes, inventés par Chuck Jones, l’assistant du célèbre réalisateur américain de films d’animation, Tex Avery.

Voir plus
Voir moins