Tante Hilda !

  • Jacques-Rémy Girerd Benoît Chieux

  • 89 min

  • 2013

  • France

Synopsis

Tante Hilda est une grande amoureuse de la nature et met tout en œuvre pour la préserver. Son plus grand souhait est de vivre des jours heureux auprès de ses parents dans leur incroyable jardin aux milliers de fleurs, qu’elle chérit comme ses propres enfants. Mais leur immense serre ne suffira bientôt plus à les protéger de la menace écologique qui gronde. Attilem, une nouvelle céréale qui se cultive quasiment sans eau et qui se développe à toute vitesse fait son apparition dans le pays. Alors que chacun semble y voir le remède à la faim dans le monde, Hilda tente de les avertir du danger…

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

Après La Prophétie des grenouilles et Mia et le Migou, Jacques-Rémy Girerd continue sur sa trajectoire écologique pour notre plus grand plaisir ! Mais si Tante Hilda ! pose assurément la question des manipulations génétiques et de la préservation de la nature, les réalisateurs nous offrent avant tout une comédie qui sort des sentiers battus. Les personnages sont délibérément caricaturaux et invitent le spectateur à s’amuser des clichés : la botaniste militante écologique et un peu loufoque, le scientifique russe, l’industriel avare ou encore le politique corrompu.

Le film nous propose deux visions du monde radicalement opposées mais prend clairement le parti de l’agriculture biologique, en grossissant les effets néfastes des cultures OGM, rebaptisés NGO pour l’occasion. Cette fable écologique pointe également du doigt la suprématie du profit financier des multinationales au détriment de la santé publique et de la protection de notre écosystème. Cependant le récit n’a pas vocation à être moralisateur ou défaitiste, il souhaite simplement appeler à la prudence et inciter à la réflexion. Le graphisme pictural et très original du film lui confère une forte esthétique onirique. Les personnages semblent flotter au milieu de toutes ces sublimes couleurs, comme venant d’une autre époque. Les dessins ont été réalisés à la main directement au stylo pour préserver la spontanéité du trait, puis ont été colorisés par ordinateur pour leur donner ce rendu de peinture à l’aquarelle. L’audacieuse bande originale composée par Serge Besset – qui a déjà signé celles de La Prophétie des grenouilles, Mia et le Migou et Une vie de chat – mêle ici de la musique symphonique, de l’électroacoustique contemporaine ainsi que du rock des années 70, qui plonge le film dans une atmosphère intemporelle.

Tante Hilda ! est un savant mélange d’intelligence, de beauté et de tendresse… que de bonnes raisons pour le découvrir en famille !

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Nous conseillons ce film à partir de 7/8 ans. Les plus jeunes s’attacheront davantage à la comédie et aux personnages hauts en couleurs, tandis que les plus grands pourront saisir l’enjeu plus large de ce film ambitieux. Tante Hilda ! est un film d’animation qui, comme tant d’autres, n’est pas réservé qu’aux enfants !

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons de voir le film :

  1. La beauté des dessins et la poésie qui s’en dégage
  2. L’humour et la fantaisie du personnage d’Hilda
  3. Sensibiliser au plus tôt à l’écologie et à la préservation de la biodiversité
Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Le studio Folimage a été créé par Jacques-Rémy Girerd en 1981, et est aujourd’hui installé à Bourg-lès-Valence. Spécialisé dans la production et la réalisation de films d’animation image par image, le studio assure également la distribution de certains de ses films en salles. Folimage a depuis sa création la volonté d’être un centre de formation et ouvre l’École de La Poudrière en 1999. Le savoir-faire du studio est désormais reconnu dans le monde entier, et sa notoriété est internationale.

Jacques-Rémy Girerd est un producteur et réalisateur français de films d’animation. Il se lance dans l’animation après des études aux Beaux-Arts de Lyon. Après plusieurs courts métrages récompensés dans les festivals, il réalise en 2003 son premier long métrage La Prophétie des grenouilles, puis Mia et le Migou en 2008. Tous deux enchantent le public comme les critiques. Il concentrera ensuite une grande partie de son travail à la production.

Benoît Chieux est un réalisateur français de films d’animation qui a travaillé sur de nombreux projets pour le studio Folimage. Il s’agit de sa troisième collaboration avec Jacques-Rémy Girerd puisqu’il a co-réalisé avec lui ses deux longs métrages. Au départ, le personnage d’Hilda avait un neveu et une nièce, ce qui justifiait son surnom de « Tante Hilda ». Pour les bienfaits du scénario, ces personnages ont disparu, mais Jacques-Rémy Girerd a choisi de garder cette appellation, jugeant que le personnage d'Hilda représentait au fond la tante de chacun d’entre nous, du mois celle que l’on rêverait d’avoir. Lors de sa sortie en salle, Tante Hilda ! a été accusé par certains de véhiculer un propos militant anti-OGM auprès d’un jeune public influençable. Les réalisateurs se sont défendus en disant vouloir simplement susciter le débat - indispensable - sur les manipulations génétiques des plantes.

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :