Tootsie

  • Sydney Pollack

  • 117 min

  • 1983

  • États-Unis

Synopsis

À New York, Michael Dorsey écume les castings pour enfin décrocher un rôle. Mais cet acteur intransigeant, connu pour son mauvais caractère, n’enchaîne que les refus. Un jour, alors qu’il accompagne son amie Sandy à une audition pour le célèbre soap General Hospital, il décide de changer d’identité et revient au studio sous les traits de la comédienne Dorothy Michaels. Grâce à son franc-parler et à son énergie débordante, elle obtient le rôle et devient bientôt la vedette de la série…

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

Tootsie a été réalisé il y a près de trente ans, mais il résonne néanmoins avec notre époque où le combat pour la dignité et l’égalité entre les sexes demeure toujours d’actualité. Avec Tootsie, Sidney Pollack signe à la fois un portrait du féminin, une étude sur les notions d’identité sexuelle et une savoureuse satire du monde du spectacle.

Le film suit les déboires d’un comédien, Michael Dorsey, qui malgré son engagement absolu dans l’art dramatique ne réussit pas à sortir du chômage qui le suit depuis près de vingt ans. Interprété par Dustin Hoffman, le spectateur comprend bien vite que cet homme intègre est aussi doué d’un caractère trop entier pour savoir se taire devant les drôles d’idées d’un metteur en scène… Son agent l’a pourtant averti : personne ne veut engager un acteur aussi caractériel que lui.

Au même moment, une série à l’eau de rose est à la recherche d’une femme d’un certain âge pour interpréter le rôle d’une administratrice d’hôpital. Mais s’il est refusé en tant qu’homme, alors il sera une femme ! Est-ce par colère, désespoir ou par provocation que Michael prend alors cette décision radicale ? Sûrement un peu des trois ! Pour un acteur, rien n’est impossible, il suffit d’incarner son personnage pour le rendre réel. Or, le film évoque un paradoxe pour le métier d’acteur. En effet, plus il joue un personnage éloigné de lui-même et plus il devient meilleur et authentique, allant même jusqu’à approcher de plus près son intériorité. Travesti en Dorothy, Michael va découvrir combien l’humiliation mais aussi les préjugés sont le lot quotidien des femmes. Jouant son rôle avec sérieux, Dorothy osera changer les répliques, donnant à son personnage un relief plus authentique et ancré dans son temps. Et personne ne se doute que l’actrice engagée par la production est en réalité un homme déguisé en femme. Il est vrai que son maquillage est un peu forcé, qu’elle a parfois la poigne assez forte mais elle emporte l’enthousiasme de tout le monde. Elle devient même un modèle pour les nombreuses téléspectatrices qui se reconnaissent en cette femme loin des canons de la beauté et qui défend avec ardeur et constance le droit des femmes : celui d’être considérée avant tout comme une personne et non un objet sexuel. La machine s’emballe et Michael semble lui aussi parfois noyé dans son personnage. Emporté par le succès, il ne sait plus comment s’en sortir. Des hommes sont attirés par son personnage Dorothy, et il est lui-même amoureux de la jeune actrice de la série qui le considère comme sa meilleure amie et confidente !

Ce qui était au départ était une revanche pour un acteur fauché devient un récit où le genre est central. Sous couvert d’une comédie alerte qui sait allier le ton cocasse à la tendresse, le film remet en cause l’impunité de la trop longue culture sexiste et touche à des questions fondamentales.

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

A partir de 10/11 ans.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons de voir le film
  1. Pour l’interprétation extraordinaire de l’acteur Dustin Hoffman
  2. Pour la dernière réplique de Michael sur les apprentissages qu'il a tirés en incarnant une femme

Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Un surnom maternel

Lorsqu’il était jeune enfant, la mère de Dustin Hoffman appelait son fils Tootsie !

Inspirations

Pour créer le personnage féminin de Dorothy Michaels, Dustin Hoffman a beaucoup regardé La Cage aux folles réalisé par Édouard Molinaro. Il a aussi été entraîné par son amie l’actrice Meryl Streep à jouer Blanche DuBois dans Un tramway nommé désir.

A l’école de sa fille

Afin de voir s'il pouvait être pris pour une femme, Dustin Hoffman n’a pas hésité à débarquer à une soirée de l’école de sa fille en se faisant passer pour sa tante auprès des autres parents et des enseignants. Ils n’y ont vu que du feu !

Une pièce de théâtre

Avant d’être un film, l'histoire de Tootsie était une pièce de théâtre intitulé If I lie to you ? (« Si je te mens ») écrite courant des années 70 par Don McGuire. La pièce racontait la vie d’un acteur au chômage qui se travestit pour avoir du boulot.

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :