Va chercher ! (Shaun le mouton : la série)

  • 7 min

  • 2007

  • Royaume-Uni

Synopsis

Bitzer tombe amoureux d'une chienne du camping local.

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

Retrouvez l'avis de Benshi de la série Shaun le mouton : Réalisée par le studio Aardman Animations, déjà à l'origine des films à succès que sont Chicken Run et Wallace & Gromit, la série Shaun le mouton nous invite à suivre, épisode après épisode, les aventures de Shaun et de ses comparses. Shaun, comme « shorn » (tondu) en anglais, est un mouton plein d'entrain, d'empathie et de bon sens qui transforme le moindre petit incident en grande aventure. Véritable défi pour les réalisateurs, cette série sans dialogues nous surprend et nous émeut par la force des situations inventées et grâce à son animation en pâte à modeler.

Qu'un chou tombé du camion se transforme en ballon de foot, qu'un pommier très convoité fasse du pré un champ de bataille opposant le gang des moutons à celui des cochons, que des taupes intrépides envahissent le territoire ovin ou que Shaun et ses amis souffrent d'une terrible envie de pizzas, le troupeau ne s'ennuie jamais. Face à un fermier bougon et peu intéressé par la vie de ses bêtes, le troupeau redouble d'inventivité pour se sortir de ses embarras quotidiens. À chaque jour, une nouvelle aventure et, si leurs entreprises tombent souvent à l'eau, la fin en reste néanmoins heureuse.

Au fil des épisodes, on a le plaisir de retrouver quelques personnages phares : Bitzer, un chien de berger dévoué qui se comporte comme un arbitre de foot, toujours équipé de son sifflet et de sa Thermos de café pour garder le cap. Mais également le volumineux Shirley, à la toison généreuse, recélant mille trésors. Ou encore, Timmy, un petit agneau traité avec peu d'égards par sa maman qui l'utilise tour à tour comme éponge ou comme tampon lors d'une séance de peinture des plus étonnantes. Sans oublier, une chèvre hystérique qui dévore tout sur son passage.

Shaun le mouton enchante également par ses multiples références à la culture populaire, au cinéma et à l'histoire de l'art. Dans cette première saison, une toile revisite La Joconde de Léonard de Vinci, une scène horrifique qui se déroule dans une douche n'est pas sans rappeler la scène culte du Psychose d'Hitchcock, tandis que notre ami Shirley entame une série d'exercices physiques directement inspirée de ceux de Rocky Balboa !

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Cette série au rythme effréné et à l'humour déjanté peut convenir aux enfants à partir de 4/5 ans et aux plus grands sans restriction d'âge.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons de voir le film
  1. L'alliance du stop-motion et d'un rythme narratif frénétique
  2. Des situations originales et savoureuses
  3. Des personnages aussi étonnants qu'attachants

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :