Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Fiche rédigée par  Mégane Bouron Avatar de Mégane Bouron

Notez ce film

Synopsis

Seul, dans la campagne coréenne, un petit garçon découvre avec émerveillement la richesse de la nature. En pourchassant à travers champ une libellule, le jeune explorateur va rencontrer des amis dont il ignorait l’existence…

Voir plus

L'avis de Benshi

Ode à la jeunesse, hymne à la nature. Bab Mook Ja est un court métrage coréen qui éveille les sens et réveille en nous de précieux souvenirs d’enfance. Réalisé par Sung Min Sung Ah, ce film d’animation met en lumière l’enchantement d’un petit garçon pour la nature et les nombreuses merveilles quelle renferme : ses paysages bucoliques, ses petits habitants aux mille et une pattes et toutes les innombrables surprises dont on soupçonne à peine l’existence. La nature fait naître la curiosité par sa beauté et sa diversité, comme le révèle joliment ce film. À travers l’émerveillement et l’innocence du petit garçon, nous retombons instinctivement en enfance. Nous contemplons avec nostalgie les petits bonheurs du quotidien, ceux qu’on a parfois tendance à oublier avec le temps. Bab Mook Ja se dessine ainsi comme un tableau poétique de la vie, tout simplement.

Par sa fraîcheur, sa candeur et son enthousiasme, le jeune personnage principal rappelle avec émotion celui de l’adorable Setsuko dans Le Tombeau des Lucioles. L’ouverture du film, axée sur la poursuite de la libellule, peut être comparée à l’inoubliable scène des lucioles dans le long métrage du réalisateur Isao Takahata. Tous les deux guidés par leur fragilité touchante, ils s’épanouissent devant la grandeur de la nature.

Bab Mook Ja est également un portrait émouvant de la famille. En effet, la seconde moitié du film est principalement centrée sur la relation entre l’enfant et sa grand-mère, dans laquelle on découvre avec tendresse le fossé qui existe entre ces deux générations : d’un côté le temps de l’innocence et de l’autre, celui de la sagesse. Avec sa mélodie reposante et son histoire pleine de pureté, ce court métrage nous invite à la réflexion sur ce qu’est le cycle de la vie.

Voir plus

Pour quel public ?

Dès 4 ans et surtout pour les petits comme pour les grands ! Les sous-titres en anglais ne perturbent en aucun cas la compréhension du film. 

Bonnes raisons de voir le film

  • Une hymne à la nature qui éveille les sens des plus jeunes
  • Une ode à l'enfance qui réveille des souvenirs
  • Pour le bonheur communicatif du petit garçon
  • Pour sa magnifique musique relaxante

Infos complémentaires

Douze ans après sa réalisation, le court métrage Bab Mook Ja continue de séduire le public. Il a actuellement été sélectionné dans plus d’une quinzaine de festivals internationaux et a été primé plus de six fois. Il a notamment reçu le Prix du Meilleur Court Métrage d’animation du China International Cartoon and Animation Festival ou encore le Prix du Meilleur film d’étudiant de l’Asian Animation & Comics Contests.

Pour aller plus loin

Les bienfaits de la nature sur les enfants

https://www.youtube.com/watch?v=UKNZpFhN0sw