Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Basil, détective privé

  • De Ron Clements, Burny Mattinson, David Michener, John Musker
  • 1986
  • 1h11

Voir la fiche technique

Catégorie : L’aventure, c’est l’aventure  

Voir la bande annonce

À partir de 7 ans

Ce film n’est pas inclus dans l’abonnement, voir les films de l’abonnement  

Fiche rédigée par  Cyrielle Jacheet Avatar de Cyrielle Jacheet

Notez ce film

Synopsis

Londres, 1897. Lors d'une nuit froide et brumeuse, une créature effrayante pénètre dans le magasin de jouets de Mister Flaversham et kidnappe l'inventeur. Mais Olivia, sa jeune fille a tout vu ! Aidée du Docteur Dawson, fraîchement arrivé en ville, elle part à la recherche du seul capable de résoudre cette affaire : Basil, le célèbre détective privé, qui a élu domicile dans le sous-sol de la maison de Sherlock Holmes. Guidé par son flair redoutable, ce dernier est formel, l’enlèvement ne peut être que l'œuvre de son ennemi de toujours : l'abominable et redouté Rattigan. Et si le plan de l’horrible créature est aussi machiavélique que le pense Basil, le temps leur est compté. Loupe à la main, le fin limier s’élance sur les traces du scélérat, Olivia et le Dr Dawson sur ses talons.

Voir plus

L'avis de Benshi

Sous la plume de l'auteur britannique Eve Titus, le célèbre détective Sherlock Holmes a trouvé son alter ego. Il s’agit de Basil, une petite souris au caractère bien trempé, dont les aventures nous sont contées dans les albums Basil de Baker Street. En 1986, les studios Disney s’inspirent de cette histoire qu’ils portent à l’écran dans cette version animée. Basil, détective privé est né ! Grâce à ce film et à toute la galerie de personnages qu’il met en scène, les enfants pourront pénétrer en douceur dans l’univers du célèbre Sherlock. En effet les clins d’oeil aux romans à suspens d’Arthur Conan Doyle fourmillent. De la rue emblématique de Baker Street, au caractère lunatique et extravagant de Basil, en passant par son chapeau, sa pipe et sa loupe qu’il ne quitte jamais, tout y est. Le spectateur averti pourra voir en la personne du Docteur Dawson le fidèle acolyte Watson, sous les traits de l’affreux Rattigan la figure du détestable Moriarty, et même apercevoir la silhouette de Holmes ! La réussite du film tient également à l’atmosphère mystérieuse qui règne dans les rues de la ville, jusque dans ses bas-fonds, où nous entrainent les deux compères. Prenant pour décor la ville de Londres grandeur nature, les réalisateurs jouent de rapports d’échelles saisissants, pour mieux nous transporter dans le monde minuscule des souris. La scène d’affrontement entre Basil et Rattigan, au sommet de la tour Big Ben, est d’autant plus impressionnante pour le spectateur que les souris nous semblent toutes petites lorsqu'elles sont perdues dans les rouages de l’horloge. Cette scène, visuellement époustouflante, est d’ailleurs la première à mélanger de manière aussi importante, dans un film d'animation, les images de synthèse et l’animation traditionnelle. Ce film marque donc un tournant pour les studios Disney, tout en rendant un bel hommage au héros de la littérature britannique, avec lequel les enfants pourront se familiariser avant d’être en âge de se plonger dans les romans d’Arthur Conan Doyle. 

Voir plus

Pour quel public ?

Nous vous conseillons ce film à partir de 5/6 ans. L’atmosphère particulièrement sombre de certaines scènes, ainsi que l’affrontement final entre Basil et Rattigan pourraient effrayer et impressionner les plus jeunes spectateurs. 

Bonnes raisons de voir le film

  • Apprécier un clin d’œil réussi à Sherlock Holmes, le détective privé le plus célèbre de la littérature britannique
  • Découvrir les manœuvres diaboliques de Rattigan, un méchant qu’on prend plaisir à détester
  • Frissonner de peur pour notre héros lors de la scène magistrale de l’horloge

Infos complémentaires

     Le personnage de Sherlock Holmes, imaginé par l’écrivain britannique Arthur Conan Doyle, fait son apparition pour la première fois en 1887 dans le roman policier Une étude en rouge. Il a ensuite été le héros de 15 autres aventures littéraires avant de faire l’objet de très nombreuses adaptations cinématographiques.

Le prénom de la souris détective a été donné par Eve Titus, l’auteur de Basil de Baker Street, en hommage à l’acteur Basil Rathbone, qui a incarné 14 fois le personnage de Holmes à l’écran. Les réalisateurs de la version animée ont choisi de garder ce prénom et ont même fait appel à l’acteur pour qu’il prête sa voix au personnage de Sherlock Holmes. Quant à la voix du terrible Rattigan, ce n’est autre que l’acteur Vincent Price, qui l’incarne dans la version originale. Ce comédien très connu pour ses rôles dans des films d’épouvante, et à qui Tim Burton rend hommage dans son court métrage Vincent, a d’ailleurs déclaré à l’époque que c’était le plus beau rôle de méchant de toute sa carrière.

Enfin, la scène finale dans laquelle Basil et Rattigan basculent dans le vide, est en fait un clin d’œil à l’un des moments d’anthologie de la nouvelle de Conan Doyle Le dernier problème ou Moriarty et Sherlock Holmes tombent dans des chutes d’eau.

Les studios Disney se sont également amusés à glisser des références à certains de leurs autres films. Si vous ouvrez l’œil, vous apercevrez sans doute l’éléphant Dumbo dans la scène du magasin de jouet. 

Pour aller plus loin

     TITUS Eve, Basile détective, Ed. Librairie générale française, 1988

Voici le livre dont se sont inspirés les scénaristes de Basile détective privé pour réaliser le film d’animation.

MIYAZAKI Hayao, MIKURIYA Kyosuke, Sherlock Holmes, Coffret intégral de 26 épisodes, 1984

Une série télévisée d’animation, portant sur les aventures de Sherlock Holmes, a également été réalisée dans les années 1980 au Japon. Et ce n’est nul autre que Hayao Miyazaki qui a signé les six premiers épisodes !

    CLEMENT Claire, BENAGLIA Frédéric, Mister Bonflair : menace sur la maîtresse, Ed. Nathan, Paris 2010

    Une série de livres jeunesse pour les enfants qui souhaitent se glisser dans la peau d’un détective.