Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Deweneti

  • De Dyana Gaye
  • 2006
  • 15 min
  • VOST

Voir la fiche technique

Catégorie : Le sens de la vie  

Voir la bande annonce

À partir de 7 ans

Fiche rédigée par  Camille Lepetit Avatar de Camille Lepetit

Notez ce film

Synopsis

Ousmane vit à Dakar. A sept ans, il gagne sa vie en mendiant dans le centre ville. Un jour, il se met en tête d’écrire au Père Noël…

Voir plus

L'avis de Benshi

C’est avec habileté et sensibilité que Dyana Gaye nous livre Deweneti, un film sur un gamin des rues de Dakar. Ousmane est un enfant orphelin qui doit mendier pour survivre. Ainsi, il parcourt Dakar à la rencontre de différents habitants pour quémander quelques pièces. Mais son intelligence et sa débrouillardise vont lui permettre de vivre, malgré sa grande précarité... 

Deweneti n’est pas seulement un film sur l’enfance. La réalisatrice dresse également un portrait juste et sensible de Dakar. En effet, le protagoniste s’inscrit dans la géographie de la ville, à travers des plans larges qui permettent au spectateur d’observer la vie citadine de la capitale sénégalaise : le trafic, les commerces et ses habitants. Ainsi, la dimension documentaire est omniprésente dans ce film poétique. Il offre une véritable sociologie des habitants au gré des rencontres que va faire Ousmane : un agent de police, une cuisinière, un marabout ou encore un écrivain public… Le jeune protagoniste a bien compris comment fonctionnent les relations humaines et Diana Gaye le met en scène avec humour, par exemple lorsqu’il flatte l’agent de police en l’appelant "commissaire" et qu’il lui jure de prier pour qu’il devienne préfet. 
Bien qu'il soit obligé de mendier pour vivre, Ousmane n'a pas perdu son âme d’enfant. On le découvre à travers une séquence magnifique, comme une pause dans son quotidien, quand il se dirige au rayon des jouets dans un magasin pour observer une boule à neige ; moment d’une grande poésie. 
Après cette séquence, le court métrage se transforme en véritable fable. L’orphelin dévoile toute sa générosité lorsqu’il rédige chez l’écrivain public une lettre au Père Noël, où il couche sur papier une liste de présents pour chacune des personnes qui l’ont aidé. On quitte alors Ousmane pour retrouver un plan plus large de Dakar, où il se met à neiger. Par sa volonté, son rêve se réalise…
Un petit bijou à découvrir absolument !

Voir plus

Pour quel public ?

Le film saura ravir les jeunes spectateurs dès l’âge de 6 ans. Toutefois, il faudra peut-être discuter avec eux de Dakar et du contexte social du Sénégal.

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour la spontanéité du jeu d’acteur d’Abbasse Ba, interprète d’Ousmane
  • Pour le portrait de la ville de Dakar et de ses habitants
  • Pour la débrouillardise et la générosité d’Ousmane !

Infos complémentaires

La réalisatrice Dyana Gaye est née à Paris en 1975. Après avoir fait ses études à l’Université de Paris VIII, elle est lauréate de la bourse Louis Lumière pour son court métrage Une femme pour Souleymane.

Deweneti a reçu de nombreux prix dont celui du Jury au festival de Clermont-Ferrand en 2007. Le court métrage connaîtra une très large diffusion nationale et internationale. Il fera partie des cinq films nominés aux César 2008 du meilleur court métrage.

Deweneti est un mot wolof qui signifie « Bonnes fêtes ». Le wolof est une langue parlée dans plusieurs pays d’Afrique : Sénégal, Gambie et Mauritanie. C’est la langue la plus parlée au Sénégal.

On remarque dans le court métrage que la langue mêle des mots de différentes origines, notamment française.

Pour aller plus loin

Il est très intéressant de montrer le court métrage Flocon de neige avec Deweneti. Bien qu’esthétiquement très différents, il y a de nombreux points communs à explorer : l’enfance, l’Afrique, la neige, le rêve, la lettre...

Un Transport en commun, moyen métrage de Dyana Gaye (48 min) permet de poursuivre une réflexion sur la société sénégalaise avec poésie puisqu’il s’agit d’une comédie musicale.