Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Einstein-Rosen

  • De Olga Osorio
  • 2016
  • 9 min
  • VOST

Voir la fiche technique

Catégorie : Fantastique   La divine comédie  

Voir la bande annonce

À partir de 7 ans

Fiche rédigée par  Marie Horel Avatar de Marie Horel

Notez ce film

Synopsis

Coruna, Espagne, été 1982. Deux frères, Téo et Oscar, se retrouvent sur la terrasse de leur immeuble et discutent de mystérieux chiffres autour de la possible existence d’un trou de ver. Alors que le premier, plus aventureux, semble suivre son intuition, le second, plus âgé, veut s’appuyer sur des théorèmes précis.

 

Voir plus

L'avis de Benshi

Autour de personnages de deux frères, la réalisatrice Olga Osorio propose, avec ce court métrage de genre, une réflexion sur le temps.

C’est avec leurs accessoires que les deux frères s’opposent d’abord visuellement : si le plus jeune, Téo, porte un ballon sous le bras et une gourde autour du cou, le plus âgé tient quant à lui un rubixcub. Si tous ont un lien à l’enfance et au jeu, ces objets tiennent surtout lieu de symboles : très vite, en effet, le spectateur observe que Téo est plus enclin à croire à d’improbables phénomènes et suit son intuition, alors qu’Oscar se place du côté de l’intellect. Pour lui, son petit frère s’égare dans le domaine de l’hypothèse. Leurs paroles sont aussi différentes. Têtu et fantasque, Téo aime explorer, tester, jouer. Son imaginaire est peuplé de vers de terre, de l’espace, et de dinosaures disparus qu’il espère retrouver dans ses futurs voyages dans le temps. La parole d’Oscar, plus scientifique, cherche à apporter des arguments rationnels contradictoires à son frère en s’appuyant sur des théorèmes très précis.

Mais de quoi Téo et Oscar parlent-ils ? Du pont d’Einstein-Rosen et des trous de ver de Wheeler-Misner ! Il s'agit de phénomènes scientifiques qui concernent l’espace-temps, ici objets des recherches du jeune Téo et au cœur d'infinis débats avec son grand frère.

Les choix de réalisation donnent à voir le monde de l’enfance et sa malice. On peut donner pour exemple le plan où le cadre de l’image dévoile le tout premier échange des frères : Téo désigne alors un endroit hors-champ, invisible du spectateur, que son frère et lui observent avec attention. Le suspense créé par le hors-champ est suivi de la révélation sur l’objet de leur regard qui fait sourire le spectateur autant qu’elle accroît le mystère. D’autant plus que celui-ci est interpelé par l’effet de faux « regard-caméra ». La bande sonore (musique pop et bruitages de dessin animé) et l’omniprésence des jouets renvoient aussi à l’enfance.

Au-delà de l’enfance et des théories scientifiques autour desquelles les frères se positionnent, le film aborde le thème plus profond du temps qui passe, véhiculant souvenirs et transformations de chacun. Le ton léger et malicieux cède alors place à un ton plus sensible et interpelle là encore le spectateur dans son propre rapport au temps.

Parce qu’il est rare de voir un film de science-fiction court, en prise de vue réelle et pour le jeune public, le malicieux Einstein Rosen est à découvrir absolument !

Voir plus

Pour quel public ?

Les théorèmes scientifiques au cœur du film intéresseront davantage les jeunes spectateurs à partir de 9 ans.

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour découvrir un film de genre qui permet d'aborder des théorèmes scientifiques
  • Pour voyager dans le temps grâce à un trou de ver découvert à travers les yeux d’un petit garçon
  • Pour sourire grâce l’humour d’un film traversé par un esprit malicieux, propre au monde de l’enfance

Infos complémentaires

Olga Osario est une réalisatrice d’origine espagnole. Sur le court métrage Einstein Rosen, elle est à la fois réalisatrice, scénariste et productrice. Ce sont aussi ses deux garçons qui jouent les enfants dans la première partie du film.

Le temps est une thématique centrale dans son cinéma. Avec le film Restant, réalisé en 2015, hommage à La Jetée de Chris Marker, Olga Osario explore l’idée d’une boucle temporelle dans laquelle son personnage serait enfermé.

Pour découvrir une interview de la réalisatrice qui évoque le tournage de Einstein Rosen et dans laquelle elle aborde différents aspects de son cinéma, cliquez ici.

Pour aller plus loin

Découvrez sur Benshi les films autour du voyage !

En prolongement à votre projection, voyagez dans le temps avec les films « mainstream » Jurassik Park, Retour vers le futur, ou encore Jumanji.

Avec Einstein-Rosen, créez un pont entre cinéma et sciences ! Faites des recherches sur trous de ver et voyage dans le temps.

Les personnages des deux frères qui incarnent chacun un caractère peuvent rappeler les personnages allégoriques de Jean de La Fontaine. Pourquoi ne pas profiter de la projection du film pour (re)lire ou écouter certaines fables ?