Tous les films du guide

Films inclus dans l'abonnement

Fables d'été, fables d'hiver

  • De Collectif
  • 2002
  • 40 min

Voir la fiche technique

Catégorie : La divine comédie   Tout petits  

Voir la bande annonce

À partir de 7 ans
Poster de Fables d'été, fables d'hiver

Ce film n’est pas inclus dans l’abonnement, voir les films de l’abonnement  

Fiche rédigée par  Nadège Avatar de Nadège

Notez ce film

Synopsis

Les fables en délire – 1ère partie
Fabrice Luang Vija – France, Belgique – 2003 – 9min30
Un éléphant qui tombe amoureux d'une poule, un éléphant et une poule qui se déguisent en indiens ou un lion qui mange un loup qui mange une poule qui mange... des rencontres improbables, complètement loufoques et savoureuses !  

L'éléphant et l'escargot (De olifant en de slak)
Christa Moesker – Pays-Bas – 2002 – 6min30
Un éléphant et un escargot se rencontrent dans un bois. Lorsque la pluie se met à tomber, l'escargot offre l'hospitalité à l'éléphant... mais est-ce bien raisonnable ?

Bonhommes
Cecilia Marreiros Marum – France, Belgique – 2003 – 8min30
Un petit garçon déploie toute son énergie pour se créer un nouveau compagnon : un bonhomme de neige... mais « Bonhomme » ne semble pas prêt à supporter les intempéries.  

Les voltigeurs
Isabelle Favez – Suisse – 2003 – 5min50
Un couple d'oiseaux attend désespérément que la cigogne dépose un œuf dans leur nid douillet... Mais un candidat à l'adoption va alors faire son apparition.  

Les fables en délire – 2ème partie
Fabrice Luang Vija – France, Belgique – 2003 – 10min
2ème opus de ces rencontres toujours aussi délirantes avec cette fois un éléphant et un cochon qui perturbent la sieste du loup, un lion et un renard qui jouent les nounous ou un cochon, un renard et un éléphant en proie à de terribles hallucinations.

Voir plus

L'avis de Benshi

Les plus jeunes spectateurs (à partir de 2 ans sans aucun problème) ne se lasseront pas des fables délirantes qui encadrent ce joli programme de courts métrages. Construites sur un schéma répétitif qui fait se rencontrer tour à tour un lion, un cochon, un renard, un éléphant, un loup et une poule, elles offrent des rencontres inattendues et des situations toutes aussi loufoques. Avec leur humour burlesque décoiffant et leur graphisme stylisé, ces fables n'ont rien à envier aux cartoons de Tex Avery.
Les trois autres petits films ne manquent pas non plus de qualité et de créativité. On retiendra notamment les angles de vue et la poésie de L'éléphant et l'escargot, le travail sur le cadre, les vignettes et les textures de Bonhommes, ainsi que la musique et les effets de flou qui donnent tant de profondeur aux Voltigeurs.
Ces courts métrages sans dialogues (mis à part L'éléphant et l'escargot), qui mêlent astucieusement tendresse, naïveté et cruauté, offrent un très beau panorama de la diversité du cinéma d'animation. Ce programme reste un florilège incontournable de la création européenne actuelle, chaque film ayant d'ailleurs navigué dans de nombreux festivals autour de la planète.

Voir plus

Pour quel public ?

Des petits formats - grands par leur qualité - particulièrement adaptés aux plus jeunes spectateurs, mais que les plus âgés savoureront avec autant de plaisir. Un véritable concentré d'humour, d'imagination et d'intelligence ou 40 minutes de pur plaisir à partager en famille sans modération...

Bonnes raisons de voir le film

  • L'humour déjanté des Fables en délire et le burlesque des situations
  • Le graphisme et les couleurs
  • L'intelligence et l'inventivité des récits

Pour aller plus loin

Un livret d'activités édité par Les Films du Préau, pour prolonger la séance en s'amusant : http://www.lesfilmsdupreau.com/pdfs/guides/ff_0.pdf