Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Honkytonk Man

  • De Clint Eastwood
  • 1982
  • 2h02

Voir la fiche technique

Catégorie : Le sens de la vie   Grands classiques  

À partir de 7 ans

Ce film n’est pas inclus dans l’abonnement, voir les films de l’abonnement  

Fiche rédigée par  Nadia Meflah Avatar de Nadia Meflah

Notez ce film

Synopsis

Pendant la Grande Dépression des années trente, Red Stoval, un chanteur alcoolique et tuberculeux, part pour Nashville en compagnie de son neveu, Whit, et son grand-père, afin de participer à une audition auprès de professionnels du disque à la recherche de nouveaux talents. Le jeune Whit, quatorze ans, se passionne pour la vie que mène son oncle. Fasciné par sa musique, il s'imagine devenir bien plus qu'un simple ouvrier comme ses parents. Il arrive à convaincre sa mère d'accompagner Red comme chauffeur, déjà très fatigué par la tuberculose. Le grand-père souhaite lui retrouver sa ville natale, peu convaincu par la vie plus à l'Ouest de ses enfants. En route, ils rencontrent Marlène, jeune fille qui, comme Whit, espère devenir chanteuse et tente de se faire accepter par Red. Ensemble, ils traversent les hauts lieux de la musique country : les bars musicaux de l'Oklahoma et de l'Arkansas, le Top Hat Club de la célèbre Beal Street de Memphis, rue des King, qui a vu naître les plus grands noms du blues, pour finir dans le Saint des Saints, le Grand Ole Opry de Nashville.

Voir plus

L'avis de Benshi

Avec Honkytonk Man, Clint Eastwood nous offre son film le plus émouvant, le plus juste et le plus mélancolique. Nous sommes dans une période où la sécheresse et la crise de 1929 ont plongé des millions d'Américains dans une grande précarité, et pour certains une terrible pauvreté. C'est la fin d'une époque, celle où les pionniers étaient encore porteurs du rêve de la Terre Promise. Peintre sensible des paysages, le cinéaste nous plonge au coeur des gueules rocailleuses des paysans, avec une attention toute particulière à l'enfance. En effet, Clint Eastwood joue avec son propre fils, Kyle, un très beau récit de filiation et de transmission. Tous deux nous embarquent dans un voyage initiatique, musical et émouvant. C'est aussi un film d'aventures, où le cinéaste nous réjouit avec des scènes cocasses, notamment avec le duo de policiers un peu abrutis ou avec les vrais faux gangsters, entre les poules et le bélier furieux. Les animaux sont de la partie pour ce récit délicieusement touchant.
Comment arrive cet oncle ? Dans une tornade dévastatrice, à l'image de ce musicien ambulant alcoolique dévoré par ses pulsions et son amour pour la musique. Pour Whit, jeune garçon qui rêve de quitter cette terre aride, son oncle c'est l'horizon de tout les possibles, c'est le souffle de l'aventure, contrairement à son père, un fermier abattu par tant d'années de labeur. Comment ne pas désirer suivre cet oncle farfelu ? Red est son héros, c'est du cinéma grandeur nature, un troubadour des temps modernes, un chanteur qui fréquente les honkytonk, ces bars de la campagne où les adultes aiment se retrouver le soir. Mais Whit ne part pas seul avec son oncle : son grand-père l'accompagne, car lui aussi veut quitter cette terre aride et faire son grand voyage, le dernier. Il est ce conteur, figure de la vieillesse qui aime tant raconter encore une fois pour son petit fils la grande histoire du Far West. Même si cette aventure est toujours un peu mythifiée, elle est sa légende. Et nous devenons, par la grâce de ce film délicat et juste, mélancolique et drôle, des spectateurs replongés dans leur propre enfance. Honkytonk Man est un film de famille où chacun trouve de quoi se réjouir, où chacun peut aussi renouer avec ses fils et ses rêves.

Voir plus

Pour quel public ?

Ce récit de la filiation et de la transmission est à découvrir en famille, pour les jeunes à partir de 9/10 ans. C'est une évocation toute en douceur de la famille prise dans le tourment de la pauvreté, mais aussi des espérances qui façonnent toute vie. Le parcours initiatique qu'emprunte le film permettra à chacun d'aborder aussi bien la découverte de l'amour que l'apprentissage de la vie, la force de la solidarité et de l'amour, et comment tout un chacun s'inscrit dans une généalogie, de la mort à la vie. C'est aussi une balade, un formidalbe road movie musical.

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour l'amour du voyage, de la musique jazz et country
  • Pour découvir un visage de l'Amérique profonde, humaniste et plurielle
  • Pour la beauté des paysages
  • Pour l'hommage rendu au road-movie et au western

Infos complémentaires

Un titre évocateur
“Honkytonk” désigne en argot du sud des États-Unis un clandé, mais également une forme de musique populaire américaine du début du siècle. Ces “Honky Tonk” sont ces bars où vont les ouvriers de l’industrie pétrolière du Texas et de l’Oklahoma. On y boit, on y chante et on s’y bagarre. Ces endroits sont le lieu de passage des errants et donnent leur nom à un style de musique country qui révolutionne le genre et dont Hank Williams (1923-1953) est devenu la figure emblématique.


Grand Ole Opry
C’est l’un des plus vieux programmes radiophoniques du monde. Il est né en octobre 1925, à Nashville (Tennessee), au sein d’une nouvelle station de radio nommée WSM (We Shield Millions, “Nous serons des millions”) créée à l’initiative d’une compagnie d’assurance. La légende veut que ce soit l’Oncle Jimmy Thompson, un joueur de violon de 80 ans, qui fut le premier interprète à se produire dans cette émission de radio. L’émission connut un succès considérable. Et, en 1928, la salle qui accueillait le public pour voir l’émission en direct fut nommée The Grand Ole Opry. Le nom est resté, mais la salle est devenue trop petite. L’Opry a changé plusieurs fois de lieux, chaque fois plus grand : le Hillsboro Theatre (1930), le Dixie Tabernacle (1934) puis le War Memorial Auditorium. Un droit d’entrée de 25 cents était demandé au public dans l’espoir de réfréner les grandes foules, mais c’était en vain. Le nombre a continué d’évoluer pour arriver à une moyenne de 3.000 spectateurs.

Un fils musicien
Kyle Eastwood est un musicien de jazz reconnu internationalement ; il joue souvent en France et à Paris. Il a composé de nombreuses partitions pour les films de son père. Il avait déjà tenu un rôle dans un précédent film de Clint Eastwood : plus jeune, il jouait un gamin qui fêtait l'arrivée du cirque de Bronco Billy.

Pour aller plus loin

Un site d'étude sur le cinéma, clair et précis, qui propose une belle présentation du cinéma de Clint Eastwood :
http://www.cineclubdecaen.com/realisat/eastwood/eastwood.htm

Pour les amateurs du jazz de Kyle Eastwood :
http://www.kyleeastwood.com/

Un site français consacré à la country music :
http://www.countrymusicfrance.com/