Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Imago...

  • De Cédric Babouche
  • 2005
  • 11 min

Voir la fiche technique

Catégorie : Le sens de la vie  

À partir de 7 ans

Ce film n’est pas inclus dans l’abonnement, voir les films de l’abonnement  

Fiche rédigée par  Marie Horel Avatar de Marie Horel

Notez ce film

Synopsis

Un soir d’orage, un jeune garçon passionné par les avions et l’aviation voit son père disparaître en vol. Mais malgré le temps qui passe, cette passion ne s’éteint pas.

Voir plus

L'avis de Benshi

Imago est un court métrage d'animation qui aborde avec finesse les thèmes de la perte et du temps qui passe, mais aussi la transmission d’une passion.

Le film s’ouvre sur un petit garçon qui court dans les champs, un avion à la main. On comprend vite que cette passion pour les avions, il la partage avec son père, aviateur. Quand l’orage arrive, c’est de manière métaphorique, par l’ellipse et le hors-champ, que l’on comprend que ce dernier a disparu. Une suite de travellings montre au spectateur que le temps passe, et que du père au fils, puis du fils devenu père et futur grand-père au petit-fils, la passion demeure intacte. Si « l’imago » est bien, en effet, une forme d’image inconsciente qui se fixe dans la petite enfance, ce que l’on aime est ce qui peut se transmettre aussi malgré soi. Au-delà de la perte, le film aborde donc aussi la thématique de la transmission intergénérationnelle.

Aussi avec ce film, la passion du vol qui traverse le temps et se transmet de père en fils n’est pas sans rappeler le mythe de Dédale et Icare. On peut parfois, en effet, être habité par une passion qui peut cependant mener à notre perte.

Douceur et subtilité sont au cœur du film, avec à la fois les couleurs pastel des dessins mais aussi le choix d’un film sans paroles. Le bruit des hélices, l’éclat d’un rire ou le son du vent qui s’engouffre dans la mer viennent rompre le silence ou s’associer à la musique mélancolique du piano.

La douceur de la musique et la palette de couleurs pastel choisies pour aborder un thème délicat font de Imago un film à voir en famille.

Voir plus

Pour quel public ?

Parce qu’il aborde le thème de la perte, nous conseillons ce court métrage à partir de 7 ans.

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour l'animation sans paroles, habillée de la musique mélancolique du piano
  • Pour découvrir un film qui évoque le deuil avec finesse et douceur
  • Pour aborder la thématique de la transmission intergénérationnelle

Infos complémentaires

Diplômé de l'école d'art Olivier de Serres, Cédric Babouche suit ensuite la formation de dessinateur concepteur, option animation, à l'école Emile Cohl. Emile Cohl, précisons le, est considéré comme l’un des inventeurs du dessin animé. La Routine, travail de fin d'études, est le premier film d’animation de Cédric Babouche. C'est en réalisant son deuxième court métrage Imago qu'il se fait remarquer : le film est en effet sélectionné et primé dans plus de 130 festivals. Professeur de bande dessinée puis d'animation à l'école Emile Cohl, il devient réalisateur et directeur artistique de la société Dandeloo pour laquelle il développe et réalise des projets de séries et longs métrages. Il devient aussi directeur artistique du film de Rintaro Yona Yona Penguin. Il travaille actuellement sur l’écriture de son premier long métrage Travel to mama et réalise le film Little Houdini pour France Télévisions. Il a également travaillé au développement d'Ernest et Célestine en série pour la télévision. Enfin, il est le dessinateur de la série BD Le Chant des cygnes : une histoire de soldats qui fuient l’horreur des tranchées avec pour but de gagner Paris afin d’apporter une pétition au nom de leurs frères de combat.

Les Films du Nord est une société de production créée en 1995 par Arnaud Demuynck qui se trouve à Roubaix, près de Lille. Parce que les enfants ont droit à un cinéma d’animation d’auteur, Les Films du Nord s’associent avec des réalisateurs qui, à travers des univers pluriels et des tons singuliers, mais toujours avec poésie, humour ou fantaisie cherchent à donner sens et plaisir aux images destinées aux jeunes publics. Les Films du Nord travaillent sur des coproductions avec des sociétés comme Folimage ou encore Sacrebleu Productions par exemple. En novembre 2015, les Films du Nord fêtent leurs 20 ans d’existence avec 100 films produits, diffusés dans les festivals du monde entier et vendus à de nombreuses chaînes.

Pour aller plus loin

La mort dessine des parcours de cinéma, du long au court, du noir et blanc à la couleur, de la prise de vue réelle à l’animation au sein de la programmation Benshi depuis Cria Cuervos ou Jacquot de Nantes  jusqu’aux plus récents La Jeune fille sans mains ou encore Little Bird.

Quelques titres vers des mots qui abordent ce thème délicat avec délicatesse et à hauteur d’enfant :
Pour les plus jeunes : La Croûte de Charlotte Moundlic, Tu te souviens de Martine Beck, Couleur Chagrin d'Elisabeth Brami, La visite de la petite mort et Moi et rien de Kitty Crowther.
Pour les 7-10 ans : Maurice est mort de Pelton, Les grosses lettres de Kéthévane Davrichewy, Le Papa de Jonas de Kent.
Pour les 9-11 ans : 35 kilos d’espoir d’Anna Gavalda, Le Ciel de travers de Valérie Mathieu, Géant de Jo Hoestlandt, En notre absence de Marie-Sophie Vermot.

Enfin, la passion partagée entre un père et son fils peut rappeler le mythe de Dédale et Icare que visitent certains auteurs jeunesse :
Dédale et Icare de Christine Palluy, chez Milan jeunesse.
Icare aux ailes d’or de Guy Jimenes et Histoires noires de la mythologie chez Nathan.
Le Labyrinthe de Dédale de Hélène Montardre et Petites histoires de la mythologie chez Nathan
Dans la collection de livres CD déstinée aux petits dès 5 ans « Ecoute et découvre la Mythologie » : Icare et Dédale de Jean-Pierre Kerloc’h, chez Glénat.