Tous les films du guide

Films inclus dans l'abonnement

La Belle Fille et le Sorcier

  • De Michel Ocelot
  • 1992
  • 4 min

Voir la fiche technique

Catégorie : Le sens de la vie  

Voir la bande annonce

À partir de 7 ans
Poster de La Belle Fille et le Sorcier

Fiche rédigée par  Antoine Avatar de Antoine

Notez ce film

Synopsis

"Je suis moche, je suis moche, je m'ennuie..." dit une fille au physique disgracieux. Mais au hasard d'une rencontre "magique", sa vie va soudain changer.

Voir plus

L'avis de Benshi

Issu de la série Ciné Si (que Michel Ocelot avait conçue pour la télévision dans les années 1980 et qui deviendra plus tard Princes et Princesses), La Belle Fille et le Sorcier appartient à cette collection de petits théâtres d’ombres, dans lesquels des silhouettes noires, fines et limpides, se détachent d’un arrière-plan d’une somptueuse lumière colorée. Ici, une femme d’apparence ingrate trouve, grâce à un sorcier sauvé de la noyade, la possibilité de changer de physique, de s’embellir, au point de devenir une magnifique princesse. Comme dans un conte de fées... Tout a l’air si simple avec la magie, n’est-ce pas ? Nous aimerions tous être aussi beaux que les princes et les princesses dont on nous raconte les histoires. Mais la facilité et la rapidité avec laquelle la fille laide se transforme en belle femme sont tellement improbables que cela en devient cocasse et irréaliste. Et oui, c’est du cinéma, nous dit Michel Ocelot. Et le cinéma, c’est aussi de la magie : tout semble possible. Son univers graphique d’une douceur exquise est un enchantement inépuisable. En seulement quatre minutes, les petits spectateurs seront comblés !

Voir plus

Pour quel public ?

A partir de 4 ans. 

Bonnes raisons de voir le film

  • Une histoire courte qui en dit long sur la quête de beauté
  • Une animation en théâtre d'ombres simple et limpide
  • Pour les fans de Princes et Princesses qui aimeraient découvrir d'autres contes inédits

Infos complémentaires

Né en 1943 à Villefranche-sur-Mer, sur la Côte d'Azur, Michel Ocelot grandit à Conakry en Guinée, puis passe une partie de son adolescence à Angers pour finir par s'installer à Paris. Il commence par étudier aux Beaux-Arts à Rouen, puis aux Arts Décoratifs à Paris et au California Institute of the Arts. Depuis longtemps, Michel Ocelot s’intéresse au cinéma d’animation : il réalise en amateur, avec une bande d’amis, des petits films animés en utilisant principalement du papier découpé. Une technique qu'il développera dans ses créations ultérieures (notamment dans la série Ciné Si).

La Belle Fille et le Sorcier est un des épisodes de la collection Ciné Si que Michel Ocelot avait réalisée pour la chaine Canal + en 1989. Ocelot s'inspire du théâtre d'ombres pour concevoir une animation à la fois simple et visuellement élaborée : des silhouettes se détachent d'un fond coloré et mettent en scène dans chaque épisode un conte s'inspirant de récits moyenâgeux et folkloriques. Si la critique acclama la série, elle fut malheureusement interrompue au bout de huits épisodes (alors que vingt lui avaient été commandés).

C'est grâce au succès de Kirikou et la Sorcière, sorti en 1998, que Michel Ocelot put ressortir au cinéma, en 2000, plusieurs des contes qu'il avait réalisés pour Ciné Si, sous forme de long métrage : Princes et Princesses (qui contient six des huits épisodes originaux). 

Il reprit le concept de Princes et Princesses des années plus tard pour un nouveau long métrage (Les Contes de la Nuit, 2011) et pour une nouvelle série télévisée (Dragons et Princesses, 2010).

Pour aller plus loin

Vous pouvez explorer le travail et l’œuvre du grand Michel Ocelot sur son site officiel

Vous pouvez également trouver en librairie un livre consacré au cinéaste : Michel Ocelot, bricoleur de génie du dessin animé de Céclia Portet et Olivier Demay (aux éditions A dos d'âne). 

Films associés Badges associés