Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Le Caméraman

  • De Edward Sedgwick, Buster Keaton
  • 1928
  • 1h20

Voir la fiche technique

Catégorie : Grands classiques   La divine comédie  

À partir de 7 ans

Ce film n’est pas inclus dans l’abonnement, voir les films de l’abonnement  

Fiche rédigée par  Chloé Vedrenne Avatar de Chloé Vedrenne

Notez ce film

Synopsis

Buster, un jeune et romantique photographe de rue tombe amoureux de Sally, une secrétaire d’un studio d’actualités cinématographiques. Il décide de devenir caméraman pour conquérir le cœur de la jolie demoiselle. Mais ses tentatives rocambolesques en tant que reporter vont lui causer bien des ennuis…

Voir plus

L'avis de Benshi

Le Caméraman est un grand film burlesque qui interroge les possibilités offertes par le cinéma et la nature des images. Il fait réfléchir simplement et de manière amusante à leur pouvoir, la manière dont on peut mettre en scène la réalité. Le film offre une première approche du reportage et de la fiction aux enfants et montre que la fiction et le réel ne sont pas si éloignés. Le Caméraman, riche en gags et rebondissements, fait de la vie le meilleur plateau de tournage, et du hasard, l’allié de la mise en scène. L’improvisation devient un moyen d’obtenir des images incroyables. Buster Keaton réussit habilement à donner un caractère magique et en apparence simple, naturel au cinéma. Le corps du personnage principal, interprété par Buster Keaton lui-même, est pur mouvement. L’objectif capte le moindre geste, la moindre émotion de ce corps vibrant qui se heurte sans cesse aux lois de la société. Quant à la photographie, elle apparaît désuète, pleine de charme, mais sans grand intérêt aux yeux des gens de l’époque face au cinéma, nouvelle attraction à la mode. Le Caméraman est la réconciliation entre deux mondes, celui du passé et du présent, celui des poètes et des hommes d’action. C’est aussi une belle histoire d’amour entre deux êtres que tout oppose, a priori…

Voir plus

Pour quel public ?

Le Caméraman est visible dès 6 ans  mais il s'adresse aussi bien aux adultes qu'aux enfants. C'est une des forces du cinéma burlesque en général mais plus particulièrement de ces grands comiques que sont Buster Keaton, Charlie Chaplin ou encore Laurel et Hardy.

Bonnes raisons de voir le film

  • Buster Keaton, plus romantique et touchant que jamais.
  • Le corps qui parle avec humour et simplicité de la place de l’individu dans la société. 
  • La scène de contorsion hilarante dans la cabine à la piscine.
  • Buster Keaton, en avance sur son temps, montre très justement les forces et les faiblesses de la "mise en scène" du réel.

Infos complémentaires

En 1928, lorsqu’il signe un contrat avec la MGM (Metro Goldwyn Mayer), Buster Keaton perd la liberté qu’il avait jusqu’alors. 
Avec Le Cameraman, son premier film de la période sous contrat avec la MGM, Buster Keaton va réussir malgré tout à imposer ses idées. Le studio voyait  dans ce film la possibilité de se faire de la publicité. Sans être totalement dans la critique, Buster Keaton ne donne pourtant pas une image idylique du studio et de sa manière de travailler. Il s'entoure de précieux collaborateurs, le producteur Irving Thalberg et le réalisateur Edward Sedgwick, avec lequel il coréalisera également Le Figurant. Ce sont les deux derniers films muets de Buster Keaton. Le Cameraman a très bien marché lors de sa sortie. 
La plupart des gags du Caméraman ont été improvisé lors du tournage.  
Marceline Day, qui joue le rôle de Sally a aussi joué dans un film de Tod Browning en 1927 : Londres après minuit. Sa carrière s’est arrêtée avec l’arrivée du cinéma parlant.

Pour aller plus loin

L'analyse de Rochelle Fack à cette adresse, sur le site des CIP : 
http://www.cinep.org/site/pages/college/pdf/notescameraman.pdf