Le Génie de la boîte de raviolis

Le Génie de la boîte de raviolis

Réalisé par Claude Barras
Durée : 7 min
| 2005 | France
Ma note :
Le Génie de la boîte de raviolis from Folimage on Vimeo.

Armand travaille tous les jours à l’usine de raviolis. Un soir, en ouvrant sa traditionnelle boîte de raviolis pour le dîner, surgit un génie. Celui-ci lui propose d'exhausser deux de ses vœux. Armand hésite, ce n’est pas trois d’habitude ? Non ! Avec le génie de la boîte de raviolis, c’est deux, ou rien du tout. Armand réfléchit et finit par accepter. Son rêve devient alors réalité !

Ca commence comme dans Les Temps modernes de Chaplin : la vie d’Armand, à l’usine, est rythmée par les boîtes de raviolis qui défilent devant lui et qu’il comptabilise. La pointeuse sonne la fin de la journée. Armand prend le métro, descend à la station Industricoly, rentre chez lui dans une cité-dortoir qui ressemble à un empilement de boîtes, identiques les unes aux autres. Dans ce monde, ça tourne, les chiffres, les compteurs, le traffic, tout circule automatiquement. Armand est un rouage parmi d’autres.

Mais serait-ce parce qu’il s’appelle Armand ? Qu’il est charmant ? Au cœur ardent ? Ou parce qu’il chérit sa petite fleur sur la fenêtre ? En tout cas, c’est en ouvrant un soir une sampiternelle boîte de raviolis que de celle-ci sort… un génie ! Le génie de la boîte de raviolis !

Armant a des goûts simples et il est généreux. Même encouragé par le bon génie, il ne cède pas à des ambitions démesurées. Deux vœux, (c’est deux avec ce génie)… et un horizon infini rempli de fleurs et d’oiseaux apparaîtra comme par enchantement, un paradis où cessera enfin le tic-tac infernal de la vie à la ville ! De quoi chanter ! De quoi se la couler douce ! Se payer un festin, comme au temps des rois ! Les pieds bien au frais dans un ruisseau ! Le bonheur !

Nous l’aurons compris, Le Génie de la boîte de raviolis est une déclinaison heureuse des Trois souhaits (un conte célébrissime), qui, ici, se rit de la morale. Pure pépite du cinéma d’animation (signée par Claude Barras, le réalisateur de Ma vie de Courgette), les personnages sont des marionnettes, animées en stop motion. Le récit tout en concision, est raconté en images et en chansons, avec un humour d’un rafinement exquis. Un pur plaisir ! 

Il est des films qui font grandir, qui font devenir meilleur, et Le Génie est de ceux-là.

Dès 4 ans, sans restriction et sans modération ! Le Génie de la boîte de raviolis se revoit en boucle, comme on relit cent fois l'histoire préférée d'un enfant !

1
Pour l'humour, d'une gracieuse subtilité
2
Pour la bonne humeur
3
Pour rêver
4
Pour avoir envie de le revoir aussitôt !

Pour aller plus loin

Du génie de Claude Barras

Claude Barras, vous le connaissez bien sûr ! Nous venons d’en entendre beaucoup parler, puisqu’un autre de ses films est sorti sur nos écrans, il n’y a pas si longtemps que ça : un film d’animation avec des marionnettes, également, mais un long métrage cette fois… Un film d’animation si tendre et si juste, sur la vie d’un jeune garçon recueilli dans un foyer pour orphelins, où il découvrira l’amitié, la tristesse et la joie. Ce film aux mille prix - Cristal du long métrage et prix du public au Festival International du film d’animation d’Annecy en 2016, primé à Angoulême, à Saint-Sébastien, Prix-Lumière, César du meilleur film d’animation - réalisé par ce même Claude Barras, et sorti 10 ans après son Génie, c’est Ma Vie de Courgette bien sûr !

Le Génie de la boîte de raviolis
est une adaptation de la BD éponyme et non moins hilarante de Germano Zullo et Albertine :
http://www.lajoiedelire.ch/livre/le-genie-de-la-boite-de-raviolis/

Fiche rédigée par Hélène

Discussion