Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Fiche rédigée par  Manon Koken Avatar de Manon Koken

Notez ce film

Synopsis

« Tous les soirs, le hérisson allait chez l'ours pour compter les étoiles. » Yojek, le petit hérisson va rejoindre son ami l’ourson, confiture de framboises à la patte. Comme à leur habitude, ils ont rendez-vous pour siroter une tasse de thé sous les rayons de lune. Mais, à la nuit tombée, le brouillard s’est levé et la traversée de la forêt s’annonce effrayante et pleine de rencontres pour le moins inattendues. Courage Yojek, ton ami n’est pas loin !

Voir plus

L'avis de Benshi

Qui rencontre-t-on la nuit, en forêt, dans le brouillard ? Un cheval ? Un hibou ? Ou alors un éléphant ? C’est ce que va découvrir le petit hérisson au fil de son voyage initiatique sous les étoiles. Le réalisateur Youri Norstein aborde avec une grande maîtrise, un travail animé sur la peur et l’imagination. Par la magie des formes brouillées, des apparitions intempestives et de la musique, il crée une atmosphère de suspense qui tient en haleine les cinéphiles de tous âges. Dans le brouillard, un rien peut devenir inquiétant, et c’est ainsi qu’avec le hérisson, le jeune spectateur redécouvre le réel, affronte les peurs et voyage dans un imaginaire féérique.

L’animation peut sembler simple avec son papier découpé et ses déplacements latéraux. Mais le montage et les mouvements de caméra qui accompagnent les pas du petit héros donnent de la profondeur à l’image. Le réalisateur fait preuve d’une grande ingéniosité artistique : utiliser le brouillard pour métamorphoser les formes, ou encore l’eau pour les refléter, c’est un sacré exploit ! Avec un père artisan et un amour invétéré de la peinture, Youri Norstein ne pouvait que rechercher le contact avec la matière. Cette proximité se sent tout particulièrement dans les différentes textures utilisées (papier, celluloïd, feuilles d’arbres). Le travail sur la lumière, vaporeuse et évanescente, et les couleurs voilées, presque grisâtres, créent un univers nocturne très convaincant.

Le spectateur adopte presque totalement le point de vue du petit hérisson : on entend ses adresses à lui-même, on prend le pas de sa marche et on ressent sa surprise, son inquiétude et son impression d’être pourchassé. Cette immersion magique fonctionne à merveille. Il faut évidemment se laisser porter par la voix profonde du conteur-narrateur qui nous plonge dans le rêve éveillé. Qu’est-ce qui est réel dans le brouillard ? Les ombres au loin ? Les apparitions soudaines ? Ou tout n’est qu’imagination ?

C’est un très grand voyage et un défi encore plus grand pour un si petit animal que de traverser la forêt et de se confronter à la nuit et au brouillard. Mais c’est ainsi qu’on grandit, qu’on apprend à affronter ses peurs et qu’on retrouve ses amis. Le hérisson dans le brouillard est un très beau conte poétique sur la nature, le rêve et l’amitié qu’il faut absolument (re)découvrir.

Voir plus

Pour quel public ?

A partir de 5 ans. 
Le brouillard peut parfois être un peu effrayant car il donne une autre apparences aux êtres et aux objets. Comme le petit hérisson qui peut être un peu effrayé, mieux vaut attendre 5 ans pour découvrir le magnifique court métrage de Youri Norstein.

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour la beauté et l’ingéniosité de l’animation de Youri Norstein qui ose jouer avec le papier découpé et surtout avec le brouillard et l’eau, malgré les difficultés techniques
  • Pour découvrir que les peurs sont souvent irrationnelles et qu’il suffit d’avoir confiance en soi pour les surmonter
  • Pour la musique de Mikhail Meyerovich qui accompagne à la perfection le voyage du petit hérisson et permet une complète immersion dans ses émotions

Infos complémentaires

Le hérisson dans le brouillard est à l’origine un conte russe, souvent raconté aux enfants. Youri Norstein a décidé d’en faire un livre, d’après le scénario de Serguei Kozlov, l’auteur du conte. C’est la femme et collaboratrice de Youri Norstein, Francesca Yarbuscova, qui en a fait les illustrations. Vous pouvez le retrouver sous le titre de Yojek, un hérisson dans le brouillard (Editions Portes du monde, 2002). Aussi à partir de 5 ans.

Le hérisson dans le brouillard fait partie d’un programme de courts métrages intitulé Les Aventuriers. Il regroupe cinq courts métrages de petits aventuriers du quotidien avec Le Moine et le Poisson de Michael Dudok De Wit, Rentrée des classes de Jacques Rozier, La Première Nuit de Georges Franju, Le Jardin de Marie Paccou ainsi que le court métrage de Youri Norstein.

Le réalisateur, Youri Norstein, a étudié puis travaillé et enseigné au célèbre studio de cinéma Soyouzmoultfilm avant de créer son propre studio d’animation : Artel. Fait étonnant, il veut adapter Le Manteau de Nicolas Gogol depuis 1981 (c’est un très long projet !). Il est tout particulièrement connu pour son court métrage, Le Conte des contes (1979), souvent désigné comme meilleur film d’animation du monde. Il a souvent été primé, tout comme Le hérisson dans le brouillard.

Le réalisateur Youri Tcherenkov, qui a aussi réalisé plusieurs films d’animation, a été élève de Youri Norstein. Ce dernier a remarqué son film de fin d’études alors qu’il était tout juste diplômé de l’Institut de Cinématographie Gerasimov (VGIK) de Moscou. Vous connaissez peut-être certains de ses films ? Il était scénariste de Mia et le MigouLa Prophétie des grenouilles et a réalisé Nikita le tanneur et Le Père Frimas.

Pour aller plus loin

Le site officiel de Youri Norstein (en anglais).

La fiche du site Transmettre le cinéma sur Le hérisson dans le brouillard.

La page de Kinoglaz, site regroupant les productions cinématographiques russes, du Hérisson dans le brouillard.

La fiche du programme Les Aventuriers sur Nanouk.

Le cahier de notes sur Les Aventuriers.

Films associés