Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Fiche rédigée par  Marine Louvet Avatar de Marine Louvet

Notez ce film

Synopsis

Littéralement coincée dans son kiosque à journaux, Olga coule des jours aussi tranquilles que moroses. Pour tromper la routine, elle collectionne des couchers de soleil découpés dans les magazines qu'elle vend. Peut-être un jour réussira-t-elle à se trouver un petit coin de paradis comme elle en rêve, mais grandeur nature ?

Voir plus

L'avis de Benshi

Film de fin d’études d’Anete Melece, Le Kiosque se déroule à Riga, capitale de la Lettonie, pays d’origine de la jeune réalisatrice. Si le kiosque qui apparaît dans le film lui a été inspiré par un vieux kiosque abandonné de la capitale lettonne, l’action pourrait cependant se dérouler dans n’importe quelle grande ville du monde. On en retrouve les attributs les plus désagréables : pollution, bruit et façades grisâtres. Dans cette ambiance terne, Olga s’impose comme une résistance sous forme de rayon de soleil. Bien installée entre les quatre parois de son kiosque à la devanture colorée, cette dame coquette aux formes généreuses vend journaux, revues, bonbons et babioles et prête également une oreille attentive aux petites misères des passants. Grâce à sa bonhommie et son sourire chaleureux, Olga sait les rassurer. Mais cela ne fait pas tout : d’abord, le monde ne le lui rend pas forcément car elle doit supporter les hurlements des enfants, la fumée de cigarettes, la mauvaise humeur et les manques de civilité. Et pire encore, Olga s’ennuie. Elle s’ennuie terriblement, alors, elle rêve de soleils rougeoyants et de plages paradisiaques. Cependant, à force de grignoter des chips derrière son rideau baissé, la bonne dame ne peut même plus quitter son kiosque. Ce dernier lui colle à la peau jusqu’au jour où un heureux hasard lui permet de prendre le large.

À partir du moment où Olga réussit à faire bouger les choses, une inversion a lieu. Alors que c’était elle qui jusqu’ici regardait le monde défiler sous ses yeux, une fois mobile, elle est à son tour au centre des regards. Les touristes la prennent en photo tandis que d’autres s’assurent sur son passage de ne pas être victimes d’hallucinations. Il y a de quoi s’interroger puisque, comme il y a des hommes-orchestres, Olga est devenue femme-kiosque. Et une femme-kiosque qui ne se laisse pas marcher sur les pieds - ou sur la devanture. Si on la dérange, elle bouge !

Le premier plan du film épouse le point de vue d’Olga postée derrière le rideau de son petit commerce. Le titre, The Kiosk, disparaît en glissant vers le haut de l’écran comme un rideau que l’on ouvre. Dans un style minimaliste alliant aplats ternes et éclats colorés ainsi que quelques inspirations issues du collage et certains éléments décrits par un simple trait - tels que la fumée émanant des pots d’échappement, les cheveux, la laisse du chien qui s’emmêle en un seul gribouillis -, Annette Melece nous propose non sans humour de découvrir le parcours étonnant d’Olga. Les voix des personnages sont réduites à un brouhaha dont on ne distingue que quelques mots. Choix participant à l’aspect comique du court métrage, mais trahissant également un mode de vie urbain où l’on peine à s’entendre.

Ce conte urbain nous rappelle avec légèreté que nous sommes tous d’une manière ou d’une autre englués dans des habitudes qui ne nous conviennent pas à tel point que l’on oublie parfois qu’il suffit d’un pas de côté pour vivre plus en harmonie avec ses désirs.

Voir plus

Pour quel public ?

Ce film simple et amusant touchera les enfants dès 5 ans.

Bonnes raisons de voir le film

  • La fantaisie du scénario
  • L’attachant personnage d’Olga
  • Le traitement original des voix qui nous rapproche de l’intimité des personnages

Infos complémentaires

Anete Melece est née en Lettonie en 1983. Elle étudie d’abord la communication visuelle à l’Académie des Arts de Riga, puis l’animation à l’Université des Arts et des Sciences appliquées de Lucerne, en Suisse. Réalisé en Suisse, Le Kiosque est son film de fin d’études. Aujourd’hui, elle vit à Zurich, où elle travaille comme illustratrice et réalisatrice de films d’animation. Le Kiosque a été sélectionné dans près d’une centaine de festivals et y a reçu de très nombreux prix. 

Pour découvrir les différents travaux d’Anette Melece, vous pouvez vous rendre sur son site Internet, ici.

Pour aller plus loin

Un livre tiré du film a été publié par une jolie édition lettone. Vous pouvez en découvrir quelques images en cliquant ici. Et éventuellement, vous le procurer, en cliquant ici (attention, le livre est en letton !).

Voici une sélection de quelques autres albums jeunesse qui traitent de l’accomplissement de soi et des voyages initiatiques à lire avec vos enfants : 

Le bain de Berk de Julien Béziat, aux Éditions l'école des loisirs (dès 3 ans).

Plume en bateau de Hans de Beer aux Éditions Nord Sud (dès 4 ans).

Roger Chéri de Magali Le Huche aux Éditions Actes Sud (3-6 ans).