Le Roi et l'oiseau

Le Roi et l'oiseau

Réalisé par Paul Grimault
Durée : 1h27
| 1979 | France
Ma note :

Synopsis

Le roi Charles V + III = VIII + VIII = XVI gouverne sur le royaume de Takicardie. Il y mène une dictature sur son peuple, qui se doit de le vénérer. Dans ce drôle d’environnement où seules règnent les statues à l’effigie du roi, il se passe pourtant une chose magique : la nuit, les personnages des tableaux du château prennent vie. C’est ainsi qu’une bergère et un ramoneur tombent amoureux et sortent de leurs tableaux pour tenter de s’enfuir. Le roi, lui aussi amoureux de la bergère, va alors tout faire pour les en empêcher et se lancer à leur poursuite. Mais un drôle d’oiseau qui vit sur les hauteurs du château et qui a pour habitude de se moquer du roi va s’en mêler, et aider les deux amoureux…

L'avis de Benshi

Le roi et l’oiseau est un chef d’œuvre intemporel, que l’on redécouvre inlassablement. Ce film a été le premier dessin animé français destiné aux enfants mais également aux adultes, avec une dimension politique et une innovation dans la mise en scène. Au cœur du film, nous retrouvons les thèmes de la dictature, l’amour et la révolte. Ces thèmes sont éminemment surréalistes, (Prévert faisait partie de ce mouvement et Grimault en reconnaît l’influence sur son graphisme) donnant à ce film un ton très onirique, proche du rêve, où se mêle poésie et humour (le nom du Roi en est un bel exemple). Les dessins peints uniquement à la gouache vous plongeront dans un univers où se mêlent personnages de tableaux vivants, un Roi sur un trône flottant, des créatures mystérieuses et un château volant à l’architecture incroyable (Miyazaki en est le premier admirateur et revendique s’en être inspiré pour son film Le château dans le ciel). Ajoutons à ce cocktail haut en couleur une musique sublime composée par le Polonais Wojciech Kilar, et laissons nous aller à la rêverie trépidante que nous offre ce chef œuvre du cinéma Français. Une fable poétique à voir, revoir, et revoir en famille.

Pour quel public

A partir de 5/6 ans.

Bonnes raisons d'aller voir le film

1
L’univers surréaliste du film
2
La poésie et la délicatesse, omniprésentes
3
Les dessins de Paul Grimault et la poésie de Jacques Prévert

Pour aller plus loin

Le Roi et l'oiseau est inscrit au catalogue du dispositif national Ecole & Cinéma. Retrouvez la fiche "en famille" sur la plateforme Nanouk

Fiche rédigée par Céline Maya

Discussion