Tous les films du guide

Films inclus dans l'abonnement

Le Signe de Zorro

  • De Rouben Mamoulian
  • 1940 | Etats-Unis
  • 1h34

Voir la fiche technique

Catégorie : L’aventure, c’est l’aventure   Grands classiques  

À partir de 7 ans
Poster de Le Signe de Zorro

Ce film n’est pas inclus dans l’abonnement, voir les films de l’abonnement  

Fiche rédigée par  Nadia Avatar de Nadia

Notez ce film

Synopsis

1820. Don Diego de la Vega, la meilleure épée de l'Académie royale de Madrid, rejoint ses parents en Californie. Son père, qui était gouverneur, vient de démissionner. Il a été remplacé par don Luis Quintero, qui s'enrichit sur le dos du peuple avec l'aide du capitaine Esteban Pasquale. Don Diego, qui s'est épris de Lolita Quintero, la nièce de Don Luis, entretient apparemment des liens d'amitié avec le nouveau gouverneur et sa femme. Mais à la nuit tombée, il devient Zorro - « Renard » -, le mystérieux justicier masqué, défenseur des faibles et des opprimés. Il surgit de la façon la plus inattendue pour déjouer un à un les plans des scélérats, signant ses exploits d'un « Z » qui deviendra légendaire...

L'avis de Benshi

Ah Zorro ! Il est impossible de ne pas aimer ce héros trépidant ; que l'on soit une fille ou un garçon, on a tous une âme de Zorro ! Car enfin, il faut le dire, c'est tout de même assez rare un super héros qui ne soit pas exclusivement réservé aux garçons...

Grâce à un scénario brillamment écrit, un jeu d'acteur subtil et des scènes d'épée magnifiquement orchestrées, Le signe de Zorro est un des chefs d’œuvre de l’âge d’or d’Hollywood, un pur bijou étincellant d'humour et de courage. C'est parce qu'il est souple, bondisssant, joueur, drôle, courageux et pudique que Zorro nous charme autant qu'il nous emporte dans ses aventures parfois rocambolesques.

Mais qui est Zorro ? Zorro c'est le renard en espagnol et nous connaissons tous les fables dans lesquelles le renard l'emporte toujours... Nous savons tous que Zorro c'est bien lui, Don Diego. En effet, le film noue une complicité avec le spectateur dès le début de l'histoire, comme si nous étions des amis témoins. Donc, Don Diego est bel et bien Zorro, nul suspens là dessus, alors jouons un peu à cache-cache. Voilà ce que nous propose le film : suivons les aventures d'un jeune homme qui découvre que son gouverneur de père a été remplacé par un tyran et que son pays, la Californie, vit sous la terreur. Comment agir lorsque l'on est le fils d'un homme connu et riche, et sous la surveillance d'une société despotique ? Quelque chose ne va pas, mais alors pas du tout, et Don Diego comprend qu'il devra vraiment jouer, non pas un seul rôle, mais plusieurs. C'est là où le film nous enchante, car Don Diego s'amuse à se faire passer pour ce qu'il n'est pas. Nous savons bien qu'il n'est pas fainant et pourri gâté, ni même peureux et lâche. C'est un peu le jeu du chat et de la souris, sauf qu'ici c'est la souris qui est bien plus futée et rusée que le gros chat arrogant et, disons le, un peu stupide. Zorro est masqué et un peu magicien aussi, que ce soit avec ses partenaires ou avec son amoureuse, qui ne sait plus si c'est seulement Zorro ou Don Diego qu'elle aime... Illusionnsite, joueur, fine lame, brave guerrier lorsque la situation l'exige, Zorro est aussi, l'air de rien, un engagé politique au service du peuple, qui ne supporte pas la tyrannie ni l'injustice.

Enfin, qui n'a jamais entonné la chanson de Zorro, ou qui n'a jamais porté le costume et mouliné son bras avec un air de défi rieur sur le visage ?

Voir plus

Pour quel public ?

Pour tous sans hésisation et dès l'âge de 5/6 ans. Le film est léger et grave, avec suffisament de rebondissements et d'actions pour faire le plaisir de tous. C'est aussi l'occasion idéale pour ensuite jouer à être Zorro !

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour son refrain !
  • Pour le signe que nous signons tous à la pointe de l'épée
  • Parce que Zorro est un vrai héros populaire
  • Pour le message de courage et d'honnêteté
  • Parce que c'est le héros le plus drôle et le plus vif !

Infos complémentaires

Une origine multiple

Pour inventer Zorro, l'auteur se serait inspiré de trois personnages : le Mouron rouge, personnage de justicier anglais sous la Révolution française, créé par la baronne Emma Orczy en 1905, Joaquin Murietta (1829–1853), un homme semi-légendaire de Californie qui luttait contre les abus et vols perpétrés par les anglo-américains sur les mineurs d'origine latino-américaine pendant la ruée vers l'or, et dont la vie avait fait l'objet d'un roman en 1854 écrit par John Rollin Ridge (1827–1867), ou encore William Lamport (1611–1659), un contrebandier irlandais qui marquait ses victimes d'un Z.

Un classique préservé

Le film est inscrit depuis au 2009 au National Film Registry pour être conservé à la Bibliothèque du Congrès des États-Unis en raison de son « importance culturelle, historique ou esthétique »

Un succès immédiat dès sa création

Le personnage de Zorro a été créé en 1919 par le feuilletoniste Johnston McCulley. Il connaît une popularité immédiate grâce au fléau de Capistrano, publié dans les pages du pulp magazine All-Story Weekly. Et dès 1920, il sera adapté au cinéma, une histoire d'amour qui continue encore au XXIe siècle....

Un héros de cinéma

Le Signe de Zorro de Robert Mamoulian n’est pas la première adaptation à l’écran de ce héros légendaire créé par Johnston Mc Culley. Il exsite plusieurs adaptations cinématographiques et télévisuelles, plus d'une trentaine, sans compter les films d'animation. La première version, muette, date de 1920, réalisée par Fred Niblo avec Douglas Fairbanks qui, cinq ans plus tard, remettra son costume sous la caméra de Donald Crips. Dès 1957, les studios Disney créent la série télévisée, devenue culte et diffusée en France à partir de 1965. Alain Delon a aussi joué Zorro dans Zorro de Duccio Tessari en 1975. Plus récemment, Antonio Banderas et Catherine Zeta-Jones ont joué deux fois dans de flamboyantes adaptions, sous la direction de Martin Campbell : Le Masque de Zorro (1998) et La légende de Zorro (2005).

Un nouveau Zorro pour 2017

Don Diego de la Vega change de peau. Après Antonio Banderas, Anthony Hopkins ou Alain Delon, Gael Garcia Bernal va porter le masque de Zorro au cinéma. L'acteur mexicain de 37 ans jouera avec la pointe de son épée dans le reboot de la saga réalisé par son compatriote Jonas Cuaron (Gravity) et sobrement intitulé Z.

Pour aller plus loin

Un site ludique pour jouer

LUDO du groupe France Télévision propose un site consacré exclusivement à Zorro avec différents jeux (coloriages, jeu défense, morpions, jeux de rôles), et les dessins animés : http://www.ludo.fr/heros/les-chroniques-de-zorro

Pour les amoureux de fine lame

Le site de la Fédération française d’escrime, qui fut créée en 1906 : http://www.escrime-ffe.fr/

Une bande dessinée

De cape et de Crocs d'Ayroles et Masbou : Le Grand Siècle, au temps des saltimbanques et des spadassins, quand le verbe était une arme et l'escrime un art. Dans ces deux domaines, Armand Raynal de Maupertuis et Don Lope de Villalobos y Sangrin sont passés maîtres. Le premier est Gascon, fine lame, poète, hâbleur, rusé ; c'est un renard. Le second est Andalou, bretteur redoutable, hidalgo ombrageux, féroce parfois ; c'est un loup. Ces deux gentilshommes en quête de gloire et de fortune vont embarquer pour une chasse au trésor qui les mènera de geôles en galères, d'abordages en duels, jusqu'aux confins des mondes.

Le site de la bande dessinée : http://www.decape.askell.com/

Le Signe de Zorro est inscrit au catalogue du dispositif national Ecole & Cinéma. Retrouvez la fiche "en famille" sur la plate-forme Nanouk