Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Lola, la patate vivante

  • De Leonid Shmelkov
  • 2018
  • 18 min
  • VF

Voir la fiche technique

Catégorie : Le sens de la vie  

Voir la bande annonce

À partir de 7 ans

Fiche rédigée par  Manon MUSSET Avatar de Manon MUSSET

Notez ce film

Synopsis

Lola, une petite fille de 6 ans vit avec sa maman et son petit frère dans une maison à la campagne. La maison doit être vendue, et Lola va devoir renoncer au monde imaginaire qu’elle s’était créé afin de rester proche de son grand-père décédé.

Voir plus

L'avis de Benshi

Quelle jolie façon d’aborder le sentiment du deuil ! Lola, la patate vivante est un court métrage d’animation qui exprime non sans humour et avec poésie les réactions d’une petite fille à la suite de la mort de son grand-père.

Lola vit seule avec sa maman et son petit frère de quatre mois. Dès les premières minutes du film, on constate que Lola a une personnalité bien affirmée, et qu’elle aime se raconter des histoires. Elle s’amuse à jouer à la serveuse dans son restaurant imaginaire qu’elle appelle « Lola, la patate vivante », et vient prendre la commande d’un ours en peluche et d’un homme âgé attablé, qu’on identifie un peu plus tard comme son grand-père. Tout au long du film, on comprend que Lola s’invente tout un monde et fait appel à son imaginaire pour partager des moments de complicité avec son grand-père disparu. Le film alterne des scènes ancrées dans la réalité, comme lorsqu’elle prépare des plats avec des herbes de son jardin, et des scènes issues de l’imaginaire de la jeune fille, comme lorsqu’elle joue au restaurant ou à la coiffeuse avec son grand-père, prenant ses peluches pour incarner ses clients. Visuellement, les moments où Lola fait renaître son grand-père sont présentés un peu différemment, puisque le cadre de l’image est plus petit. Grâce au jeu et à la force de l’imaginaire, la relation qu’entretenait Lola et son aïeul n’a pas tout à fait été interrompue à la mort de ce dernier. Mais lorsque la maison familiale est mise en vente, il est temps pour Lola de quitter le monde qu’elle s’est créé…

Lola, la patate vivante est un film délicat, autant dans sa narration que sur la forme : les couleurs douces et les traits tout en rondeurs des dessins accompagnent parfaitement ce récit touchant. Benshi vous recommande vivement ce court métrage d’une grande beauté qui séduira autant les petits que les grands.

Voir plus

Pour quel public ?

Parce que la construction du récit n’est pas forcément évidente à appréhender, nous conseillons le film à partir de 8 ans, pour aborder la question du deuil avec humour, délicatesse, et joie puisque le film se concentre principalement sur des moments de partage et de complicité entre la petite fille et son grand-père.

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour les moments de complicités entre Lola et son grand-père
  • Pour découvrir un court métrage touchant sur le thème du deuil
  • Pour les touches d'humour qui ponctuent le film

Infos complémentaires

Lola, la patate vivante a été sélectionné dans de nombreux festivals. Le film a reçu le coup de cœur de Benshi dans le cadre du festival Silhouette, dans la catégorie « Cinéphiles en herbe ».

Il a également été primé comme Meilleur court métrage de fiction au Festival ouvert de cinéma d'animation russe, à Souzdal en Russie en 2019, et Meilleur film d'animation Festival de cinéma russe « Une fenêtre sur l'Europe » à Vyborg en Russie en 2019.

Né à Moscou en 1982, le réalisateur Leonid Shmelkov est diplômé de l’Université d’État d’imprimerie à Moscou, dans la section Arts graphiques, et de la School-Studio Shar en tant que réalisateur de films d’animation. Il a réalisé plusieurs films d’animation, et a reçu plusieurs prix dont un prix spécial à la Berlinale. Leonid Shmelkov est également illustrateur de livres pour enfant.

Pour aller plus loin

Benshi vous invite à découvrir d’autres films, souvent très poétiques, sur le thème du deuil.