Mon petit frère de la lune

Mon petit frère de la lune

Réalisé par Frédéric Philibert
Durée : 6 min
| 2008 | France
Ma note :

Synopsis

Noé aime les bouches d’égouts, les objets qui brillent et monter les escaliers, mais surtout, il aime regarder en l’air. Coline, sa sœur, l’observe beaucoup. Pour elle, son petit frère est né comme tout le monde, mais il vient aussi un peu de la lune…

L'avis de Benshi

Mon petit frère de la lune fait partie de ces films nécessaires. Nécessaire à réaliser pour cette famille qui aime le petit Noé de tout son cœur sans arriver à l’atteindre, nécessaire à partager avec celles qui traverseraient la même épreuve, mais également à voir pour celles et ceux qui ne vivent pas au plus près de l’autisme. Une maladie bien difficile à décrire et à définir tant il en existe de si nombreuses formes, sans doute autant qu’il y a de personnes atteintes.

Coline Philibert, 6 ans, nous raconte avec sa voix ingénue son quotidien avec ce petit frère qui regarde toujours en l’air et qu’elle « regarde beaucoup ». La maladie est décrite à travers ses yeux alors ici pas de jugement, pas de termes médicaux, seulement la déclaration d’amour d’une sœur qui ne ménage pas ses efforts pour interagir avec son petit frère et lui apporter du réconfort.

Le but n’est pas ici de s’apitoyer mais de décrire l’attitude d’un enfant pas comme les autres, qui a pourtant toute sa place au sein de sa famille et parmi nous. Pour dresser le portrait de son petit Noé tout en le préservant, le réalisateur a choisi l’animation. Le graphisme est enfantin, entre dessins et gribouillis, pour illustrer simplement les mots de Coline. Son petit frère est enfermé dans une bulle de lumière où certains ont parfois le privilège de rentrer, et d’entendre les éclats de rire d’un enfant qui a envie de jouer, comme tous les enfants.

Un film poétique et émouvant que Benshi vous recommande vivement de découvrir en famille car le cinéma est fait pour rêver, mais aussi pour découvrir le monde et le partager.

Pour quel public

Nous conseillons ce film à partir de 5/6 ans. Il est tout à fait accessible avant si vous souhaitez aborder l’autisme avec un enfant car aucune parole ou image n’est choquante. Cependant le vocabulaire utilisé ne sera pas pleinement compris et nécessitera quelques explications.

Bonnes raisons d'aller voir le film

1
Aborder l’autisme tout en douceur
2
L’originalité et la sincérité de la démarche

Infos complémentaires

Frédéric Philibert a étudié le dessin aux Beaux-Arts avant de se tourner vers l’animation et de réaliser Mon petit frère de la lune, son premier court métrage. Il anime par ailleurs des ateliers en arts visuels, principalement avec les jeunes publics.

 

Mon petit frère de la lune a été diffusé dans de nombreux festivals de cinéma, et a notamment remporté le Grand prix et le Prix du public du Festival Handica-Apicil en 2007, ainsi que les prix du Meilleur court métrage d’animation et du Jury Jeunes au festival Ciné-Jeune de l’Aisne.

Pour aller plus loin

Le livre-DVD Mon petit frère de la lune, Editions Grandir d’un Monde à l’autre.

 

Fiche rédigée par Laetitia

Discussion