Toutes les fiches films

Films inclus dans l'abonnement

Monsieur et monsieur

  • De Břetislav Pojar et Miroslav Štĕpánek
  • 1965
  • 43 min
  • VF

Voir la fiche technique

Catégorie : La divine comédie   Tout petits  

Voir la bande annonce

À partir de 7 ans

Fiche rédigée par  Antoine Avatar de Antoine

Notez ce film

Synopsis

Ce programme de courts métrages burlesques nous présente deux petits oursons bien espiègles : Monsieur et monsieur.

La Pêche à la princesse (1965) : Lors d’une partie de pêche, Monsieur attrape une carpe mais monsieur l'empêche de la manger car cette carpe est en réalité une belle princesse à qui l'on a jeté un sort !

Blaise, le balaise ! (1973) : Alors que les deux oursons s’occupent de leur beau potager, Blaise, un bouc menteur, vole leurs légumes. Mais Monsieur et monsieur n’ont pas dit leur dernier mot.

Quand on était jeunes... (1967) : Monsieur et monsieur partent au Pôle Nord pour hiberner. Ils rencontrent des pingouins qui les accueillent dans leur igloo pour passer l’hiver. Lorsque le printemps revient, Monsieur et monsieur se remémorent leurs rêves.

Voir plus

L'avis de Benshi

Monsieur et monsieur, c’est un duo fantasque et drolatique, un peu comme les Dupont et Dupond de Tintin : inséparables, seule une lettre les distingue : l’un a un M majuscule, l’autre un m minuscule, et ils sont toujours à l’affût de situations burlesques. Si Monsieur parait le plus intelligent et le plus expérimenté, monsieur est davantage naïf et émotif. C’est un peu comme si deux frères jouaient constamment ensemble et que l'ainé devait protéger le plus jeune tout en s’amusant à le taquiner. Monsieur et monsieur sont donc deux grands enfants pour qui tout est loisir : pêcher, jouer aux dames, s’occuper du potager… Des activités qu’ils aiment partager ensemble mais qui, soudain, deviennent le point de départ d’un autre jeu. En effet, une simple partie de pêche les entraîne dans une quête fantastique, où ils doivent secourir une princesse. Monsieur se transforme alors en cheval tandis que monsieur se change en chevalier !

Avec Monsieur et monsieur, les portes de l’imaginaire s’ouvrent en grand, tout n’est qu’invention. Ils se racontent sans cesse des histoires pour les vivre littéralement ensuite. Avec eux, le quotidien se métamorphose sous l’effet de leur imagination, et il semble que plus rien ne soit impossible tant leur esprit déborde d’idées nouvelles. Ils donnent forme et matière à leurs rêves les plus farfelus. En mélangeant une animation en 2D et en 3D (voir les Informations complémentaires), les corps deviennent plus malléables, ils peuvent se tordre comme des élastiques et changer de forme comme bon leur semble. Il n’y a plus aucune limite à la création. En ce sens, le cinéma d’animation et l’imaginaire de l’enfance se rejoignent. C’est la liberté d’invention et le déploiement du fantastique dans la réalité du quotidien, et tout cela sous le signe de l’humour et de la fantaisie.

Mais derrière ces trois courts métrages réalisés comme des instants de récréation, il y a l’idée du temps qui passe, de grandir et d’être autonome. C’est ce que traduit notamment le dernier film, Quand on était jeunes !, dans lequel nos deux compères se retrouvent face à leurs doubles, qui les somment d’arrêter de se comporter comme des enfants. Mais Monsieur et monsieur se considèrent comme d’éternels enfants. Et c’est au fond la moralité de ce programme : ne rien regretter de sa jeunesse et veiller à garder, au plus profond de soi, cet esprit espiègle qui fait du monde un fantastique terrain de jeu et d’épanouissement.

Voir plus

Pour quel public ?

Dès l'âge de deux ans.

Bonnes raisons de voir le film

  • Chaque court métrage est comme une invitation à la récréation
  • Monsieur et monsieur vous feront rire et vous aurez envie de jouer avec eux
  • Un bel hommage plein d'humour à l’imagination et aux histoires fantastiques qu'on imagine enfant

Infos complémentaires

Le réalisateur Bretislav Pojar est né en 1923 en République Tchèque. Après la fin de ses études, il part s’installer à Prague où il trouve un petit boulot dans un studio d’animation. De cette expérience naît chez Pojar l’envie de se consacrer pleinement au cinéma d’animation. Sa collaboration sur les films de Jiri Trnka sera décisive pour sa carrière. En effet, Trnka est l’une des figures majeures du cinéma d’animation tchèque et notamment de l’animation en volume (avec principalement des marionnettes). Grâce à Trnka, Pojar se forme à l’écriture et la réalisation de films d’animation. Il commence, à partir de 1952, à réaliser ses propres œuvres, qui connaîtront très vite un succès critique et public.

En 1965, avec son assistant Miroslav Stepánek, Bretislav Pojar crée pour la télévision tchèque une série avec des marionnettes animées en stop motion, mettant en scène deux oursons : l’un est plutôt mature tandis que l’autre est beaucoup plus sensible et naïf. La série des Oursons (dont Monsieur et monsieur réunit trois des épisodes) connaîtra un grand succès auprès des jeunes enfants jusqu’au milieu des années 1970.

Pour cette série d’animation, Bretislav Pojar a créé une technique d’animation pour le moins innovante : l’animation de marionnettes en bas-relief (un mélange de papier découpé et de stop motion). les marionnettes de Monsieur et monsieur sont disposées à plat sur un décor, et sont photographiées à l’aide d’une caméra placée au-dessus des éléments à animer. Cette technique permet de donner l’illusion du relief sur des formes plates. Ingénieux, non ?

Avec Jiri Trnka, Jan Svankmajer (Alice), Zdenek Miler (La petite taupe, Poupi, Le criquetSametka la petite chenille) et Karel Zeman (Le dirigeable volé), Bretislav Pojar est l’un des grands représentants du cinéma d’animation tchèque, qui fut, des années 50 aux années 70, l’un des plus florissants au monde.

Pour aller plus loin

Retrouvez sur le site du distributeur, Les Films du préau, le dossier de presse et un document pédagogique complet et ludique pour prolonger la séance en s'amusant.