Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Partie 4 : L'Automne de Pougne

  • De Pierre-Luc Granjon, Antoine Lanciaux
  • 2012
  • 26 min
  • VF

Voir la fiche technique

Catégorie : Amitié / Romance   L’aventure, c’est l’aventure   Le sens de la vie  

Voir la bande annonce

À partir de 7 ans

Fiche rédigée par  Mathilde Boissel Avatar de Mathilde Boissel

Notez ce film

Synopsis

Il se passe des choses extraordinaires à Balthazarville. Un ogre enlève la princesse, une épidémie se répand, les livres sont mystérieusement vidés de leurs histoires... Etrange coïncidence que toutes ces mésaventures aient un lien avec Boniface, le conteur sournois qui voudrait devenir roi. Au fil des saisons, Léon, sa famille, et ses amis, tenteront de déjouer les fourberies du bonimenteur, et ils ne sont pas au bout de leurs surprises !

Voir plus

L'avis de Benshi

L'automne de Pougne est le quatrième et dernier épisode de la collection Les Quatre saisons de Léon

L'avis de Benshi sur le programme :

Entrez dans un conte médiéval enluminé, pénétrez dans le ventre du monde « là où naissent toutes les histoires »… Ici, se côtoient ogres, licornes, pommes d’escampette magiques, dont le conteur Boniface vous livre tous les secrets ! La musique, les décors, les costumes, les fêtes du village, et ces légendes d’un autre temps nous transportent dans un Moyen Âge fantastique, où les récits sont mis en abîme.

On y rencontre des héros aux caractères profonds, des identités bien dessinées, mais jamais manichéennes. Léon, la « tête d’ours », est courageux, mais il lui arrive d’entrer en conflit avec ses parents adoptifs. Mélie est loin d’être une princesse passive, et mène son père le roi à la baguette ! Pougne et Mélusine forment un duo de hérissons irrésistiblement grincheux, au cœur tendre. Quant à Boniface, ce faiseur d’histoire, menteur et avide de pouvoir, il est fondamentalement nécessaire à l’intrigue. Même s’il sème le trouble au village, la vie s’avèrerait bien ennuyeuse en son absence. C’est donc un véritable plaisir de découvrir leurs évolutions, leur histoire, et les liens qu’ils tissent entre eux au fil des saisons. Le spectateur sera d’autant plus convaincu par la performance du doublage, qui est particulièrement réussie.

Des thèmes forts tels que l’adoption, la différence, le divorce, le deuil, le secret, l’amour ou l’amitié, sont abordés avec justesse. Les aventures sont savamment rythmées entre quêtes intenses (comme sauver la princesse des griffes de l’ogre), et moments de légèreté (comme une première nuit de camping entre amis). La bande originale, de qualité, joue un grand rôle dans l’équilibre de nos émotions de spectateurs. Enfin, on ne se lasse pas de l’humour fin présent tout au long de la saga.

Et puis, c’est beau. L'animation en marionnettes est fluide, l'esthétique originale - aux détails minutieux - joue avec les couleurs, les textures, la composition. Des films gais et pétillants, réalisés comme un spectacle, avec ses changements de décors et son bonimenteur, qui nous tient en haleine. Sans nul doute, les enfants ont enfin leur mini-série de qualité, et ce serait dommage de passer à côté !

Voir plus

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour suivre les aventures de personnages singuliers et attachants, aux caractères profonds (coup de cœur spécial pour le duo de hérissons irrésistiblement grincheux)
  • Pour sa beauté, son originalité esthétique, mais aussi la qualité des décors et des marionnettes, aux détails soignés et animés avec minutie
  • Pour voyager dans un univers médiéval fantastique tout en musique, où les contes, narrés par ce sacré Boniface, sont plus palpitants les uns que les autres