Potr' et la Fille des Eaux

Potr' et la Fille des Eaux

Réalisé par Jean-François Laguionie
Durée : 12 min
| 1974 | France
Ma note :

Synopsis

Un pêcheur d'épaves et une sirène, par amour et par maladresse, vont tenter d'effacer leurs différences.

L'avis de Benshi

Est-il possible d'aimer une sirène ? Comment vivre une passion amoureuse si celle que l'on aime possède une queue de poisson à la place des jambes ? En inscrivant son histoire sur les côtes bretonnes en des temps reculés, Jean-François Laguionie l'élève au rang des légendes celtiques afin de nous livrer une leçon intemporelle sur l'amour : le pêcheur est prêt à tout pour vivre son idylle avec la sirène, même s'il doit lui-même se transformer en créature marine.

Dans ce décor fantastique, les doyennes des villages sont comme des sorcières connaissant les formules magiques les plus ancestrales. L'une d'elle aidera Potr' à devenir une sirène pour rejoindre sa bien-aimée. Mais la maladresse des deux amants leur jouera des tours, et de façon bien ironique...mais on ne vous en dira pas plus ! Ce qui compte pour Jean-François Laguionie , c'est de nous dire que la vraie passion amoureuse ne connaît pas de différences, pas de barrières. Quand on aime vraiment quelqu'un, il n'y a rien d'impossible.

Réalisé en 1974, Potr' et la fille des eaux n'a pas pris une ride. Son histoire merveilleuse et son animation délicate continuent de nous éblouir. Un peu comme une perle de mer.

Pour quel public

A partir de 6 ans, et pour tous les romantiques !

Bonnes raisons d'aller voir le film

1
Une animation tout en douceur et en simplicité.
2
Un hymne à la passion amoureuse.
3
Une histoire digne des plus belles légendes celtiques.

Infos complémentaires

Né en 1938, Jean François Laguionie est un réalisateur français de films d'animation. Il débute dans l'animation avec Paul Grimault, le réalisateur du Roi et l'oiseau, qui produit ses premiers courts métrages. Auteur de neuf courts métrages d'animation, Laguionie obtient la Palme d'or du court métrage pour La traversée de l'Atlantique à la rame en 1978. En 1985, il réalise son premier long métrage : Gwen, le livre de sable. Suivront Le château des singes (1999), L'île de Black Môr (2004), Le tableau (2011) et Louise en hiver (2016). Jean-François Laguionie est considéré, au même titre que Michel Ocelot (Kirikou et la sorcière), comme l'un des grands maîtres du cinéma d'animation français.

Pour aller plus loin

Vous pouvez (re)découvrir l'oeuvre de Jean-François Laguionie par le biais de son site officiel : laguionie.com/

Fiche rédigée par Antoine

Discussion