Selkirk, le véritable Robinson Crusoé

Selkirk, le véritable Robinson Crusoé

Réalisé par Walter Tournier
Durée : 1h15
| 2013 | Uruguay
Ma note :

Synopsis

Selkirk est un corsaire téméraire et plein d’ambition. Un jour, il intègre l’équipage du capitaine Bullock. C’est donc à bord du bateau « L’Espérance » qu’il part en quête d’un fabuleux trésor situé dans les environs du Cap Horn. Mais Selkirk, trublion du navire, se met l’équipage à dos, et le capitaine décide de l’abandonner sur une île déserte. Il va devoir se débrouiller seul sur l’île pendant quatre années au milieu d’une nature luxuriante…

L'avis de Benshi

Loin des grandes productions Disney ou Pixar, c’est ici le petit studio Uruguayen « Tournier Animation » qui nous livre ce merveilleux film réalisé presque entièrement en stop motion (seules les séquences en mer ont été créées numériquement). D’un point de vue technique, ce film est une véritable prouesse. Une équipe de 35 personnes a été rassemblée pendants trois ans et demi pour nous servir cette adaptation de la vie d’Alexander Selkirk. Les décors sont épatants par leurs détails et leur finesse. Le scénario est simple et efficace, basé sur une structure facilement intelligible. L’histoire se constitue en deux parties : dans la première nous retrouvons Selkirk et son équipage, en proie à leurs ambitions, leurs doutes et désaccords ; Selkirk y est montré cupide et audacieux. Dans la deuxième, en revanche, nous découvrons Selkirk sous un autre jour, tentant de survivre avec patience et débrouillardise sur son île déserte. Jamais découragé, ce personnage va, au fil des jours, se construire un petit havre de paix et s’accommoder d’une vie qui pourrait paraître rudimentaire à certains, jusqu'à trouver le bonheur. L’évolution du personnage est conséquente: sans pour autant tomber dans le côté moralisateur, Selkirk apprend que les valeurs les plus importantes dans la vie ne sont pas celles qu’il croyait. Une belle histoire aussi bien dans le fond que dans la forme, à découvrir ou redécouvrir en famille !

Pour quel public

A partir de 5 ans.

Bonnes raisons d'aller voir le film

1
La beauté des figurines et la prouesse technique de la stop motion.
2
L’histoire de Robinson Crusoé remise au goût du jour.
3
Le monde de la piraterie.

Infos complémentaires

Selkirk, le véritable Robinson Crusoé est l’adaptation de la vraie histoire du marin écossais Alexander Selkirk (1679-1721) qui vécut quatre ans sur une île déserte après y avoir été abandonné par son équipage. L’écrivain Daniel Defoe s’inspira de son histoire pour son roman Robinson Crusoe (1719). Le réalisateur Walter Tournier, professionnel de la technique du stop motion (animation en volume image par image) signe ici le premier long métrage d’animation jamais tourné en Uruguay.

Pour aller plus loin

Un dossier pédagogique sur le film édité par le distributeur français KMBO
http://media.wix.com/ugd//2f95da_5c086d522bacd9fd9346512f65c612ec.pdf    

Fiche rédigée par Céline Maya

Discussion