Some Thing

Some Thing

Réalisé par Elena Walf
Durée : 7 min
| 2015 | Allemagne
Ma note :

Synopsis

Trois grandes montagnes se montrent leurs richesses, et entre le pétrole, l’or et la lave, la petite montagne pense difficilement pouvoir rivaliser. Encore moins quand elle leur montre ce qu'elle possède et que ses aînées se moquent d'elle. Mais elle va réaliser qu'elle possède la plus grande des richesses...

L'avis de Benshi

Les trois majestueuses montagnes sont impressionnantes, et leurs richesses donnent tant envie ! Avec le pétrole l’une peut dessiner, avec l’or, l’autre brille de mille feux, et la dernière crache du feu comme un dragon ! La petite montagne cherche quelque chose à leur montrer et sort finalement un petit grain d’on ne sait quoi, qui lui semble tellement ridicule face à ce que possèdent les autres. Mais le mystérieux objet lui réserve bien des surprises…
Ce court métrage est terriblement attendrissant avec son style graphique enfantin et ses personnages triangulaires qui évoluent dans un décor sobre mais coloré : un fond jaune et des nuages. Les personnages principaux sont des montagnes et non des animaux, et c'est également en cela que ce court métrage se démarque des autres films destinés au jeune public pour leur parler de la nature. La réalisatrice et dessinatrice Elena Walf a pris le parti des dessins 2D, quitte à déformer parfois la symétrie des visages : les yeux sont par exemple l’un par dessus l’autre quand les personnages sont de profil. Ce petit détail nourrit le style enfantin des images, ce qui accentue l’innocence du propos. En effet, même si les trois grandes montagnes sont pleines de ressources naturelles, ce ne sont pas elles qui ont la ressource la plus importante, la plus puissante et la plus grande de toutes. Il ne suffit pas d’être le plus grand - et le plus riche - pour être le plus puissant, et la graine de la petite montagne a quelque chose de magique…

Some Thing est un bel hymne à la nature et aux petits riens qui donnent de grandes choses. Un moment d’humour et de poésie à partager avec toute la famille.

Pour quel public

A voir dès trois ans, et pour les plus grands ce film sera parfait pour approfondir la réflexion sur les richesses de la nature. Il est évident que les plus jeunes ne saissiront pas les références de puissances économiques liées au pétrole et à l'or, mais cela ne les empêchera pas de profiter des instants de poésie contemplative du film.

Bonnes raisons d'aller voir le film

1
Pour le graphisme original.
2
Pour le regard sur une nature époustouflante.
3
Pour l’innocence de la petite montagne.

Infos complémentaires

Vous trouverez une analyse et un déroulé du film dans le dossier pédagogique du programme de courts métrages La petite musique des bruits, dont le film fait partie.

Pour aller plus loin

Voici un autre dessin de la réalisatrice, Elena Walf, que nous pouvons rapprocher du travail de Yulia Aronova, et notamment à son film One, two, tree.

Fiche rédigée par Alice

Discussion