Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Ce film n’est pas inclus dans l’abonnement, voir les films de l’abonnement  

Fiche rédigée par  Pauline Berra Avatar de Pauline Berra

Notez ce film

Synopsis

Dans une Angleterre victorienne, où la vapeur est devenue la principale source d’énergie et de développement, Edward Steam et son père Lloyd, scientifiques renommés, mènent d’importantes recherches pour le compte de la puissante fondation O’Hara. Suite à un voyage en Amérique, ils disparaissent pendant plusieurs mois. Un jour, Ray, fils d’Edward et petit-fils de Lloyd, reçoit un colis contenant une étrange boule métallique, dans laquelle se trouve enfermée une grande quantité de vapeur sous pression. Deux hommes de la fondation O’Hara débarquent alors pour récupérer le précieux colis, mais Ray s’enfuit avec. Commence alors, pour le jeune garçon, une série d’aventures qui le mèneront au cœur d’un terrible conflit entre science et pouvoir.

Voir plus

L'avis de Benshi

Steamboy est une plongée fascinante dans un univers à la fois historique et futuriste, où les machines à vapeur, aussi délirantes que titanesques, sont à l’honneur. Le film propose une véritable épopée rétro-futuriste, emballée dans un univers steampunk directement inspiré des romans de Jules Verne. Le travail et le soin apportés aux décors de l’Angleterre du 19ème siècle et des expositions universelles sont remarquables et entrainent le spectateur dans un univers de science-fiction, avec des machines improbables.
Le film est présenté comme un véritable spectacle, faisant preuve d'une grande ingéniosité visuelle pour mettre en scène les courses-poursuites, les combats spectaculaires et autres rebondissements de cette aventure extraordinaire. Mais l’intérêt du film ne s’arrête pas là. En effet, derrière le spectaculaire, se cachent des thématiques plus subtiles qui soulèvent des réflexions passionnantes. La principale étant la science et les questionnements qu’elle peut susciter : à quoi sert-elle ? A-t-on besoin d’elle pour vivre ? Quels sont ses dangers ? Peut-elle être un moyen pour obtenir le pouvoir et la domination, ou devrait-elle au contraire être un moyen de rassembler et de rendre égaux ? Des réflexions qui ont par ailleurs une résonnance avec notre société moderne. C’est cette fascination de l’homme pour les machines qui est dépeinte dans le film et la façon dont elles peuvent le transformer (pour le meilleur ou pour le pire ?), mais aussi la crainte du pouvoir, à la fois créateur et destructeur, des avancées technologiques.
A travers le conflit dans lequel se retrouve pris le jeune Ray, on devine une certaine critique de la guerre, son absurdité et ses enjeux d’avantage économiques qu’idéologiques, qui préfèrent toujours le profit aux vies humaines.
Dans le film, deux visions du monde et de la science s’affrontent. A nous de choisir notre camp et de réfléchir à ce que l’on souhaite pour l’avenir...

Voir plus

Pour quel public ?

A partir de 8 ans. Le film est assez long (2 h) et son intrigue un peu complexe (enjeux politiques et conflits de point de vue sur le rôle de la science).

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour l'univers steampunk et l'ingéniosité visuelle du film
  • Pour l'incroyable réalisme des décors
  • Pour l'inventivité des machines à vapeur imaginées pour le film

Infos complémentaires

Steamboy détient le record du dessin-animé le plus cher jamais réalisé au Japon, avec un coût de 2,4 milliards de yens (soit environ 20 millions de dollars). Sa production, commencée en 1995, a nécessité beaucoup de recherches au niveau des techniques numériques (alliant 2D et 3D) et aura nécessité près de 10 ans de travail.

Le réalisateur du film, Katsuhiro Ôtomo, est aussi très connu pour être l’auteur d’Akira, un manga (aussi adapté en film d’animation) au succès international qui a révolutionné le monde de la bande-dessinée japonaise. Attention cependant car cette œuvre n’est pas adaptée au jeune public.

Pour créer l’univers visuel de son film, Katsuhiro Ôtomo a beaucoup étudié l’Angleterre du 19ème siècle, son architecture, ses costumes, ainsi que les différentes inventions à vapeur, telle que la locomotive, mais aussi les expositions universelles. L’objectif étant de reconstituer fidèlement cet environnement et composer des dessins les plus réalistes possibles. « Les mots "exposition universelle et machine à vapeur" évoquent à eux seuls tout un monde […] c'est une époque qui m'a toujours fasciné. » confie-t-il.

Pour aller plus loin

Un dossier consacré au genre steampunk, agrémenté de photos et d’illustrations.

Un historique des expositions universelles.

Une page Vikidia, l’encyclopédie des 8-13ans, sur le fonctionnement d’une machine à vapeur.