Tigres à la queue leu leu

Tigres à la queue leu leu

Réalisé par Benoît Chieux
Durée : 8 min
| 2014 | France
Ma note :

Synopsis

Un garçon très paresseux, houspillé par sa mère qui n’en peut plus de le voir dormir et manger à longueur de journée, décide de se mettre au travail et révèle des ressources insoupçonnées d’imagination, d’inventivité et de persévérance.

L'avis de Benshi

Adapté d’un conte coréen écrit et illustré par Kwoon Moon-Hee, le film de Benoît Chieux est enlevé et irrévérencieux. Le réalisateur reprend le style graphique épuré de l’illustratrice - le trait à l’encre de Chine, l’aquarelle sur fond blanc - et joue avec le cadre et la musique pour créer un récit au rythme vif et entraînant.

Manger et faire ses besoins étant l’activité principale du garçon, il va trouver un moyen d’exploiter ces deux besoins pour en tirer profit. Après avoir récolté des graines de sésame pour en faire de l’huile, il use d’un stratagème cocasse pour attraper des tigres à la queue leu leu. La narration garde le mystère sur la manœuvre finale pour un résultat savoureux. Le point de vue de la mère sur ce que trame son fils ajoute au suspense et à l’étonnement. Point de morale sur la vertu du travail mais plutôt une démonstration loufoque pour s’en délester. Un éloge de la paresse drôle et bon à prendre !

Pour quel public

A partir de 5/6 ans pour profiter pleinement de l’irrévérence de la fable.

Bonnes raisons d'aller voir le film

1
Un éloge de la paresse drôle et rythmé !
2
Un graphisme sobre qui n'a pas peur du blanc

Infos complémentaires

Tigres à la queue leu leu a été sélectionné dans de nombreux festivals et a été nommé aux César 2016, au grand étonnement du réalisateur qui ne pensait pas qu’un film plutôt destiné aux enfants pourrait y être nommé.

Benoît Chieux a travaillé au studio Folimage à divers postes : au scénario, au décor, à la réalisation de films d’animation... Il est notamment le co-réalisateur de Tante Hilda. Très attaché au dessin, il aime « l’idée de sentir qu’il y a une personne derrière un dessin ». D’où son choix de l’animation traditionnelle 2D pour ce film.

Le court métrage est sorti au cinéma en 2015 dans le programme Neige et les arbres magiques.

Fiche rédigée par Maryline

Discussion