Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Ce film n’est pas inclus dans l’abonnement, voir les films de l’abonnement  

Fiche rédigée par  Nadia Meflah Avatar de Nadia Meflah

Notez ce film

Synopsis

Paris, 1910. Une terrifiante créature sème la panique sur la Capitale. Emile, un timide projectionniste de cinéma, et Raoul, un inventeur exubérant, se retrouvent propulsés dans la chasse au Monstre. Une épopée virevoltante qui mène sur leur route une chanteuse de cabaret au grand cœur, un savant excentrique secondé par un singe, un inspecteur aux dents longues. Et une étrange créature peut être pas si effrayante que ça. Et si au fond, derrière ces apparences trompeuses, le véritable Monstre n'était pas celui qu'on croit ?

Voir plus

L'avis de Benshi

Quel charme ! Un monstre à Paris est un tendre récit qui se déroule au centre de Paris, ville de l'amour, ville du cinéma, mais aussi des mystères ! Dès l'ouverture du film, nous sommes plongés au cœur d'un cinéma et de la cité qui connaît sa plus grande inondation. Nous faisons la rencontre d'Emile, un timide projectionniste amoureux de la belle caissière Maud aux grandes lunettes. Avec son acolyte Raoul, véritable charmeur et bavard inventeur, les personnages nous entraînent dans les ruelles aux pavés de pierres pour une drôle de mission. Nous voilà plongés dans une antre mystérieuse.... Emile est adorable dans sa timidité et gaucherie, et Raoul nous fait rire avec ses fanfaronnades. Il adore jouer au grand inventeur, n'hésitant pas à user de son charme typiquement parisien. Emile, en vrai cinéphile, ne quitte jamais sa caméra, il filme tout et même ce qui va changer le cours de l'histoire....

En effet, nous assistons à la naissance du fameux monstre de Paris ! Comme nos héros, nous restons ébahis par la grandeur et surtout par l'étrange silhouette qui s'enfuit, plus effrayée que nous... Solitaire et rejetté, ce fameux monstre de Paris va trouver refuge et soin auprès de la belle chanteuse Lucille qui lui a même donné un nom, Francœur. Tous deux forment un duo improbable et pourtant authentique, telle la Belle et la Bête.

Le film se place sous l'ombre du Quasimodo de Victor Hugo et du fantôme de l'Opéra de Gaston Leroux (publié en 1910, année même où l'action du film se situe). Alors que notre cher Francœur trouve refuge dans le cabaret de la belle Lucille, le récit déroule une triple intrigue : la traque du monstre qui sert les intérêts politiques de Maynott, le préfet de la ville imbu de lui-même, l'amour entre nos personnages principaux, et surtout, le mystère de ce musicien géant masqué qui sait tant charmer son auditoire, avec sa voix céleste et ses musiques nouvelles....

A la fois comédie musicale et romance fantastique, le film est une ode à la tolérance qui nous dit combien le monstrueux réside dans le comportement et non dans l'apparence...

Voir plus

Pour quel public ?

Ce film est une romance musicale sur Paris et la tolérance, pleine de rebondissements, qui est à savourer en famille dès l'âge de 6 ans.

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour ce monstre de Paris au cœur si tendre
  • Pour la beauté visuelle du film
  • Pour chanter avec Vanessa Paradis !

Infos complémentaires

4 années pour le film

Le cinéaste a écrit et finalisé le scénario à l’été 2006. L'étape du développement visuel a quant à elle duré plus d'un an et demi, avec tout le travail sur les designs des personnages, des décors, des objets et des voitures ou encore les recherches de couleurs. La production est lancée au début de l'année 2009, pour un tournage qui a fini fin août 2010. 

Un célèbre duo musical

La bande-originale du film est portée par le musicien et chanteur Matthieu Chedid, qui interprète le monstre Francœur auprès de Vanessa Paradis, la chanteuse Lucille dans le film.

Vanessa Paradis à la génèse du film

La chanteuse s'exprime sur son implication dans le film : « C’est la première fois qu’en tant qu’actrice, je participe si tôt à la création d’un film d’animation. Sur Un monstre à Paris, j’ai tout suivi dès le début, depuis la création des images qui doivent se calquer sur vos expressions, sur vos mouvements. Nous avons commencé par enregistrer les chansons avec Matthieu Chédid en studio. Bibo, le cinéaste a une oreille musicale très affutée, et il a été comblé par le travail de Matthieu. Puis, très vite, j’ai travaillé avec lui la voix parlée de Lucille, ce personnage féminin qu’il a entièrement imaginé. »

Pour aller plus loin

Paris au cinéma

Paris est la ville la plus filmée au monde et pas seulement par les cinéastes français ! Les américains ont une longue histoire d'amour avec la ville lumière. Blow Up, émission cinéphile d'Arte, propose un montage sur la vision des Américians sur la capitale française, ville de l'amour et du cinéma...

Paris sous l'eau !

Fin 1909, début 1910, Paris a connu d'intenses inondations spectaculaires. Le site institutionnel L'Histoire par l'Image revient sur cette période épique.

Un site cinéma dédié à la musique

CINEZIK est un bijou pour tous les amoureux des musiques de films.