Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Cueillir le fruit, l'urbanité par la racine

  • De Sabine Allard, Marie-Jo Long, Rémi Dumas
  • 2013
  • 12 min

Voir la fiche technique

Catégorie : Documentaires   Le sens de la vie  

Voir la bande annonce

À partir de 7 ans

Fiche rédigée par  Camille Lepetit Avatar de Camille Lepetit

Notez cette série

Synopsis

La série est composée de quatre courts métrages animés en papier découpé (4 x 3 min).
Chacun de ces quatre petits films dresse le portrait d’un habitant du quartier du Grand Saint-Barthélemy à Marseille, en le mettant en relation avec la plante de son choix. Ainsi, à partir de cueillettes sauvages, les habitants laissent resurgir et relatent les liens féconds qu’ils entretiennent avec "leur" plante.

Voir plus

Liste des épisodes

L'avis de Benshi

Les réalisatrices « ont cueilli » les souvenirs de quatre habitants d’un quartier de Marseille, liés à des végétaux qui font partie intégrante de leur quotidien, de leur vie. Chaque plante tisse un lien entre la France et leurs souvenirs d’enfance au Maghreb. Les spectateurs découvrent ainsi de petites histoires, des souvenirs tantôt drôles, tantôt poétiques, qui font de cette série un véritable voyage vers un ailleurs à la fois spatial et temporel. 

La force des films réside également dans leur forme. La voix off des habitants est essentielle pour transmettre les sensations et les émotions aux spectateurs. Chaque personne commence par se présenter. Ainsi, c’est avec beaucoup d’humour que Mustapha nous raconte comment, adolescent, il fumait la clématite pour « faire comme les grands ». À travers ces récits, nous comprenons comment une plante peut s’inscrire dans une histoire familiale, voire même une tradition, telle la mauve liée au pique-nique du dimanche pour Nadira ou la clématite qui sert à soigner les verrues (grand-mère de Mustapha). Bien que chaque épisode traite d’un même sujet, chacun des films a sa propre subjectivité, liée notamment à l'histoire et la manière de raconter de l’habitant. Ainsi, Merzak nous parle de sa découverte du thé à l’armoise au beau milieu du Sahara, tel un conte des mille et une nuits. Et c’est alors avec brio que les réalisatrices réussissent à souligner cet aspect à l’image, avec la présence d’un tapis volant par exemple…

L’animation en papier découpé sublime également les propos. Les mauves dansent joyeusement dans le tajine (Nadira et la Mauve), ou les maisons se parlent (Mustapha et la clématite) et font revivre des images enfantines et poétiques ! Enfin, l’harmonie des couleurs ne fait qu’ajouter aux charmes de ces témoignages.

Cette courte série documentaire qui traite de la question de l’héritage culturel à travers les plantes et les gestes, saura toucher petits et grands…

Voir plus

Pour quel public ?

Les témoignages et souvenirs poétiques des habitants sont accessibles aux enfants à partir de 7 ans.

Bonnes raisons de voir la série

  • Pour les témoignages des habitants : poétiques, drôles et touchants
  • Pour l’animation en papier découpé
  • Pour découvrir les propriétés surprenantes de certains végétaux et des remèdes de grand-mère

Infos complémentaires

Les quatre courts métrages qui composent cette série ont été réalisés dans le cadre de la résidence du collectif SAFI (Du Sens, de l’Audace de la Fantaisie et de l’Imagination) au théâtre du Merlan à Marseille. Le SAFI est un collectif d’artistes plasticiens fondé en 2001 par Stéphane Brisset et Dalila Ladjal puis rejoins par de nombreux compagnons de route.
Plus d'infos sur le collectif SAFI : https://collectifsafi.com/nous/

Les films ont été sélectionnés au Festival international du film d’animation d’Annecy (2014) ainsi qu’au Festival international du documentaire (FID) à Marseille (2014).

Sabine Allard, réalisatrice, habite aussi à Marseille. Elle est à la fois réalisatrice et illustratrice. Elle a notamment réalisé certains épisodes de l’émission d'Arte Karambolages.

Toute l’animation a été réalisée en papier découpé, ce qui permet de faire vivre les décors et les personnages en deux dimensions. Le grand maître de cette technique minutieuse est Michel Ocelot, notamment dans Princes et princesses ou encore Ivan Tsarévitch et la princesse changeante

Pour aller plus loin

Le superbe court métrage Pieds verts d’Elsa Duhamel est intéressant à mettre en lien avec la série. Ce documentaire animé développe les mêmes problématiques avec, en plus, la question de l’exil au moment de l’indépendance de l’Algérie.

Les plantes peuvent servir à bien des choses : à cuisiner, à soigner