Dans les bois

  • Mindaugas Survila

  • 63 min

  • 2019

  • Lituanie

Synopsis

Au cœur de la Lituanie, un lieu qu’on croirait presque gardé secret, une forêt primaire lituanienne où la Nature a repris ses droits et où évoluent de nombreux animaux. Partez pour une immersion totale dans la vie sauvage.

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

Pas de musique, pas de commentaires, seulement les sons de la nature. Voilà comment nous plongeons dans cette atmosphère étonnante de la forêt primaire. Ici, point d’hommes en dehors du réalisateur Mindaugas Survila. Les différentes espèces semblent légion dans ces lieux apaisés et préservés : chouettes de l’Oural, pygargues à queue blanche, grands corbeaux, cigognes noires, grands Tétras, autours des palombes, engoulevents d’Europe, élans, loups gris, bisons, chevreuils, biches et cerfs élaphe, loirs gris, blaireaux européens, mulots à collier, vipères péliades, abeilles européennes, mille-pattes, araignées, scarabées… Voilà autant d’espèces aux noms parfois inconnus qu’offrent à nos yeux la caméra, au fil des saisons. Car c’est le rythme de la Nature qu’emprunte le film pour se fondre avec elle. Par d’habiles techniques, le réalisateur a su faire oublier sa présence aux animaux sauvages. Et ce défi n’était pas gagné ! Repérer les forêts, se familiariser aux différentes espèces, trouver des techniques d’approche, fabriquer le matériel adéquat : il a fallu quatre ans de préparation avant le tournage puis quatre ans de prise de vues pour aboutir à cette heure de film. Des heures et des heures de filmage dans des conditions extrêmes pour la valeureuse équipe. Partez à l’aventure dans les bois pour découvrir un monde méconnu et passionnant. Immersion garantie ! 

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

A partir de 6 ans. Contempler cette forêt grouillante de vie, cela demande un peu de patience, un petit peu de cette même patience qu’a eu le réalisateur Mindaugas Survila pour filmer pendant des heures ces bêtes magnifiques. Mais ne vous inquiétez pas, les animaux sont tellement fascinants que les jeunes spectateurs seront rapidement happés par ce quotidien fourmillant et trépidant de la vie des animaux. 

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons de voir le film :

  1. Pour être émerveillé par la luxuriance de la forêt primaire lituanienne
  2. Pour découvrir les différentes espèces qui peuplent la région
  3. Pour avoir la joie d’observer des instants inédits de la vie des animaux (un certain blaireau se grattant le bidon avec application, par exemple)
  4. Pour réaliser l’importance de préserver la nature
Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Qui est le réalisateur ? Mindaugas Survila est passionné par la forêt et sa faune depuis tout petit. Adolescent, il commence à photographier les bois en ayant l’idée de faire un film sur le sujet plus tard. C’est aujourd’hui chose faite ! Intéressé par l’écologie et la biologie, il étudie sur ces questions avant de se former au cinéma auprès de grands réalisateurs lituaniens et ukrainiens (Sarunas Bartas, Audrius Stonys, Sergei Loznitsa).

Comment fait-on pour filmer des animaux d’aussi près ? Les animaux ont peur de nous, il faut donc être très bien caché et soit s’approcher très discrètement de leur lieu de vie soit les laisser venir près de vous sans qu’ils ne s’en rendent compte. 

Et, au fait, c’est quoi une forêt primaire ? Une forêt primaire est une forêt intacte (ou originelle), où la nature prospère selon son bon vouloir et n'a jamais été influencée par l’homme de quelque manière que ce soit (chasse, division des territoires, exploitation…). Et maintenant, quelques chiffres assez impressionnants sur le tournage. Après ces quatre années de tournage, il y avait plus de 400 heures de film (énorme, non ?). La cachette la plus haute a été faite à plus de 27 mètres, soit l’équivalent d’un immeuble de neuf étages. Et d’ailleurs, la période la plus longue passée dans un arbre, sans en descendre, est de 65 heures, soit presque trois jours !

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :