Icare

  • De 

    Michel Ocelot

  • 1989

  • 13 min

  • France

Dans un cinéma abandonné, deux jeunes gens et un ancien projectionniste se retrouvent à la nuit tombée pour nous raconter l'histoire d'Icare. Son père, le légendaire Dédale, a créé un labyrinthe si sophistiqué qu'il est impossible pour quiconque d'en sortir. Pour le punir, le roi Minos décide de l'y envoyer avec son fils. Ils commencent tous deux à perdre espoir, lorsque Dédale a une folle idée pour s'échapper…

Voir plus

Catégories:

L'avis de Benshi

Sous le soleil écrasant de la Crète, Dédale et Icare attirent et piègent de grands rapaces dans leur labyrinthe pour voler leurs plumes et fabriquer des ailes au jeune homme. Icare finit par être bien plus obsédé par l'idée d'être celui qui se sera approché le plus près du soleil, que par l'idée de s'évader ! Michel Ocelot a choisi de revisiter la mythologie grecque en se permettant une légère variation, car comme l'un des personnages l'avoue à la fin du film : « Jolie fin ! Mais nous sommes loin de la légende ! ». En effet dans l'histoire originale, Dédale fabrique des ailes de cire pour que son fils s'échappe du labyrinthe, et celui-ci meurt en volant trop près du soleil. Ocelot a voulu offrir un dénouement beaucoup moins tragique à son héros, allant même jusqu'à récompenser son audace. Un des messages du film est sans aucun doute qu'il faut toujours croire en ses rêves et ne jamais abandonner. Mais il nous rappelle également qu'il est important de savoir rester humble, car à voler trop près du soleil, on finit par se brûler les ailes !

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Nous recommandons ce court métrage à partir de 5 ans.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons

  1. Commencer à découvrir la passionnante mythologie grecque
  2. L'animation en papier découpé, marque de fabrique de Michel Ocelot

Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Ce court métrage est tiré de la série télévisée Ciné si  créée par Michel Ocelot et diffusée en 1989 sur Canal+. Six des huit épisodes sont repris dans le programme Princes et Princesses. Il a intitulé sa série Ciné si  car tous ses récits débutent par « Si j'étais » au lieu du traditionnel « Il était une fois » des contes pour enfants.

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :

Réalisateur

Michel Ocelot