Le Noël de la Petite Taupe

  • 6 min

  • République Tchèque

Synopsis

C’est Noël ! La Petite Taupe a enfilé son bonnet et sorti sa luge. Elle aimerait déposer sous le sapin un cadeau pour son amie la souris. Cependant, un drôle d’oiseau chapardeur vient bouleverser les préparatifs...

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

Retrouvez l'avis de Benshi sur la série :

La Petite Taupe - de son petit nom Taupek - est une véritable star en République Tchèque, mais sa renommée a désormais largement dépassé les frontières ! Ces petites histoires font l'éloge de l'amitié et de la solidarité. Il faut se serrer les coudes quel que soit l'obstacle : un renard peu sympathique, un bulldozer bien décidé à construire une route, ou encore une étoile tombée du ciel. Les enfants apprendront grâce à la Petite Taupe qu'il est important d'être bienveillant avec ses amis, mais surtout qu'il est toujours possible de s'en faire de nouveaux, même les plus improbables. Dans chaque court métrage, la Petite Taupe se retrouve face à une situation de la vie quotidienne, et fait toujours preuve d’intelligence et d’ingéniosité dans ses diverses aventures.

La Petite Taupe est une série sans paroles, volonté du réalisateur pour exploiter la portée universelle des récits. La musique joue donc un rôle déterminant et accompagne parfaitement les actions et les émotions des personnages. Les dessins sont simples et soignés, et les couleurs extrêmement variées. Le jeune spectateur sera sans aucun doute sensible aux rires et aux - très rares - pleurs de notre petite taupe !

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Ce programme est particulièrement destiné aux plus jeunes spectateurs entre 2 et 5 ans.

Voir plus
Voir moins
  • Tranches d'âge

  • 2-3 ans

  • 4-5 ans

Age

A partir de 2 ans

Les bonnes raisons de voir le film
  1. Découvrir le personnage emblématique de la Petite Taupe
  2. Pour la petite touche burlesque de chaque épisode, qui met toujours de bonne humeur !
  3. Une défense de la nature tout en drôlerie et en finesse

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :