Mon papi s'est caché

  • Anne Huynh

  • 7 min

  • 2018

  • France

Synopsis

Lors d'un après-midi ensoleillé, un grand-père explique à son petit-fils comment prendre soin de son jardin. Une belle leçon pour le petit garçon qui devra apprendre à jardiner seul, le jour où son papi ne sera plus là...

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

À travers une émouvante fable poétique, Anne Huynh aborde à hauteur d'un enfant la thématique du deuil. Un sujet sombre et souvent délicat à aborder avec le jeune public. Pourtant, la réalisatrice tout juste âgée de vingt-cinq ans, livre avec audace un court métrage d'une très grande maturité. Avec une approche qui se veut rassurante, le récit traite de la disparition d'un être cher et de son acceptation.

Tout au long de l'histoire, la mort est abordée indirectement à travers la discussion touchante et profonde du grand-père et de son petit-fils. Ensemble, ils se questionnent sur les traces qui perdurent après notre disparition. La sagesse du vieux monsieur est ainsi confrontée à l'innocence du garçon et donne lieu à des propos touchants entre ces deux personnages issus de deux générations. Si le thème du deuil est omniprésent, l'atmosphère qui règne pendant près de sept minutes est quant à elle sereine et reposante. En effet, à travers ce court métrage d'animation, Anne Huynh a souhaité : « montrer d'une manière très douce, légère et poétique ce qu'est la mort ». Une façon de toucher plus facilement le jeune public et de lui permettre d'imaginer comme il le souhaite, ce qu'il se passe après la fin de la vie.

Et pour donner de l'éclat et de la fraîcheur à ce funeste sujet, la jeune réalisatrice a utilisé du pastel gras sur des plaques de cire. L'image, inspirée par le mouvement pictural de la seconde moitié du XIXᶱ siècle, semble provenir d'une œuvre de Monet et d'autres grands peintres impressionnistes. La lumière innonde l'écran, les couleurs sont rayonnantes et mettent à l'honneur la beauté de la nature. La fraîcheur de l'herbe, l'odeur particulière de la terre, le bruit des insectes et les douces paroles de l'enfant et de son grand-père sont autant de détails qui sauront immerger les spectateurs dans cette histoire touchante.

À la manière du splendide court métrage Emily de Marlies van der Wel, Mon papi s'est caché se dessine comme une œuvre émotionnelle forte de sens. Elle permet d'aborder avec les enfants les grandes questions relatives à la mort, de comprendre cette réalité et surtout de l'accepter...

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

À partir de 4/5 ans. La thématique abordée dans Mon papi s'est caché est celle de la disparition d'un être cher. Ce sujet étant difficile à évoquer avec un enfant, nous conseillons de découvrir le film à partir de 4 ans et plus.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons de voir le film

  1. Pour aborder à hauteur d'un enfant le thème de la disparition d'un être cher
  2. Pour découvrir la beauté des images réalisées au pastel
  3. Une histoire poétique et universelle à vivre en famille
Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

La réalisatrice : Anne Huynh est une jeune réalisatrice âgée de seulement vingt-cinq ans. Elle est diplômée d'un DMA en cinéma d'animation à l'Institut Sainte-Geneviève à Paris. Elle a notamment réalisé en 2014 le court métrage L'école des beaux arts dans la collection Jacques Prévert de En sortant de l'école. Anne Huynh est une artiste très attachée au thème de la transmission. Elle a collaboré en 2018 avec le scénariste Jean Regnaud, pour son film Mon papi s'est caché.

Sélections en festivals : Mon papi s'est caché de Anne Huynh est un court métrage d'animation qui a su gagner le cœur des spectateurs grâce à sa thématique universelle. Il a notamment été sélectionné en 2019 dans trente-sept festivals internationaux, tels que le Festival international du film de Cleveland aux Etats-Unis, le Festival international du film d'animation d'Annecy en France, ou encore au BIAF en Corée du Sud.

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :