Cœur Fondant

Synopsis

Anna la petite taupe a préparé un fondant au chocolat pour l'anniversaire de son ami Biserte. Elle s'apprête à traverser la forêt pour le rejoindre lorsqu'elle rencontre sur son chemin Lulu l'araignée qui la met en garde : un terrible monstre poilu rôde dans les parages…

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

« Rien n'est plus important que de partager un gâteau avec ses amis », telle est la leçon simple et essentielle qui ouvre et clôt ce court métrage dans lequel l'amitié justifie une périlleuse traversée de la forêt. Anna la petite taupe a en effet décidé de rendre visite à son ami Biserte, et ce n'est pas la présence d'un grand monstre dont la prévient Lulu l'araignée, qui pourra l'en dissuader. De mauvaises rencontres avec de terribles personnages poilus, cela nous évoque quelques souvenirs, du Petit Chaperon rouge au Gruffalo… sauf qu'ici, la créature n'est pas aussi redoutable qu'elle en a l'air, bien au contraire ! Le « cœur fondant » du titre semble ainsi aussi bien désigner le gâteau préparé par Anna, que ce drôle de géant aux allures de yéti dont les battements de cœur bercent les animaux qu'ils transportent dans sa toison touffue. La douceur du film se retrouve en effet tout autant dans son scénario que dans les textures utilisées pour fabriquer les personnages, à partir de tissus, laine et feutrine, ceux-ci évoluant dans des décors délicatement peints sur celluloïds. Un court métrage en forme d'ode au partage et à l'amitié, qui réchauffe le cœur et l'esprit et qu'il fait bon voir à l'approche de l'hiver !

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Si le monstre poilu est d'abord impressionnant, on est vite rassuré sur ses intentions ! Le film peut être vu à partir de 3 ans.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons de voir le film :

  1. Pour une ode au partage, à l'amitié… et à la gourmandise !
  2. Pour la douceur de l'univers
  3. Pour la musique festive et endiablée
Voir plus
Voir moins

Les critiques des enfants du Prix Benshi 2022 :

Marcel, 11 ans Anna, une petite taupe, veut offrir un gâteau à son ami dont c'est l'anniversaire et qui habite à l'autre bout de la forêt. Sur son chemin, elle croise Lulu une araignée qui colle des affiches pour prévenir les animaux du danger d'un monstre poilu qui rôde alentours. Mais Anna veut à tout prix continuer son chemin pour offrir son gâteau. Lulu décide de l'accompagner. Tout à coup, ils se font enlever par le monstre qui les fourre dans les poils de sa barbe. Ils découvrent que la barbe est un endroit où plein d'animaux se sont fait attraper. C'est la fête ! Ils jouent aux cartes, il y a des concerts, et même une salle de repos ! Si je devais le conseiller ce serait pour le passage de dehors à l'intérieur des poils de la barbe. On passe d'une ambiance angoissante à une ambiance de fête ! Je pense que cela aurait été amusant qu'il y ait plus d'étages dans la barbe. Le géant est très drôle, et on trouve ses yeux perçants au milieu des poils. C'est un peu un mélange entre un homme et un ours et qui serait géant. Je ne lui trouve pas de défauts à part que quand il ouvre la bouche on ne sait pas trop si il sourit où si il grogne. Sinon, il est génial ! J'aime les personnages composés de matériaux différents, les décors en carton et les fonds peints car l'ensemble fait « théâtre de marionnettes ». Les affiches de Lulu sont drôles grâce au dessin caricatural du monstre (trois traits pour les mains, des dents pointues, de gros yeux, etc...) et le mot « DANGÈ » pour couronner le tout ! J'aurais bien aimé que tous les animaux soient déposés par le géant en même temps qu'Anna et Lulu pour fêter l'anniversaire de Bizerth. Pendant la partie de cartes, on a l'impression d'être dans un saloon. J'aime aussi « l'enlèvement » d'Anna jusque dans la salle de concert, ce moment donne vraiment envie de danser, c'est très joyeux et entraînant. La musique des génériques swingue, elle nous met dans une bonne ambiance dès le début, et fini le film en gaité et en fanfare !

Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Programme

Ce court métrage est sorti dans un programme composé de trois films, Zébulon le dragon, proposé par les Films du Préau.

La Musique

Rythme enlevé et cuivres festifs, la musique aux accents latinos a été composée par Pablo Pico, auteur prolifique de musiques pour le cinéma d'animation. On peut retrouver sur Benshi de nombreux films dont il a signé la bande-originale, des courts métrages tels que Drôle de son ou ceux composant les opus de la série En sortant de l'école consacrés à Desnos et Apollinaire, mais également des longs comme Adama ou L'Extraordinaire Voyage de Marona.

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :