La Grande Migration

  • De 

    Youri Tcherenkov

  • 1995

  • 8 min

  • France

Il est temps pour les oiseaux de partir vers les pays chauds. Mais le voyage ne sera pas de tout repos !

Voir plus

L'avis de Benshi

Les arbres perdent toutes leurs feuilles. C'est le signe que l'hiver arrive et que les oiseaux doivent migrer vers des contrées plus chaudes. Mais en parcourant le ciel, nos drôles d'oiseaux (c'est le cas de le dire !) se retrouvent pris dans de fortes intempéries qui leur font tourner la tête, au sens propre comme au sens figuré. Le réalisateur Youri Tcherenkov s'amuse à plonger ses personnages à plumes dans un brouillard si épais qu'il devient impossible de s'orienter et de savoir où se trouve la gauche, la droite, le haut, et le bas. Ainsi, les situations burlesques se succèdent, où le monde est complétement à l'envers : la mer, qui devrait en toute logique être représentée horizontalement au bas de l'écran, se retrouve à la verticale, formant alors un vaste mur d'eau sur lequel bute notre pauvre oiseau ! L'aspect burlesque du film est accentué par le physique des personnages, aussi improbable que loufoque, avec leurs ailes beaucoup plus petites que le reste de leur corps. A les regarder, on se dit que la nature nous réserve parfois bien des surprises...

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Dès 3 ans.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons

  1. Une comédie qui vous fera joyeusement tourner la tête
  2. Pour les oiseaux aux trognes improbables
  3. Pour l'utilisation géniale de l'écran inversé

Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Le réalisateur Youri Tcherenkov a participé à l'écriture de deux longs métrages réalisés par Jacques Rémy Girerd : La Prophétie des grenouilles (sur lequel il fut aussi directeur artistique) et Mia et le Migou. La Grande Migration fut primé dans de nombreux festivals tels que Stuttgart, Zlin, Espinho, Mendrizio ou Berlin.

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :

Réalisateur

Youri Tcherenkov