La Petite Taupe aime la nature

  • Zdeněk Miler

  • 44 min

  • 1969

  • République tchèque

Synopsis

Dans ce très joli programme de courts métrages tchèques, la légendaire petite taupe et ses amis se trouvent confrontés à des humains qui jouissent de leur puissance sans se soucier des dégâts qu’ils causent. Mais la petite taupe n’est pas prête à se laisser marcher sur les pieds ! 

La petite taupe et le chewing-gum de Zdeněk Miler - République tchèque - 1969 - 9 min Un beau matin, dans sa forêt, la petite taupe se réveille au milieu des restes d’un pique-nique laissés là par des humains irresponsables. Parmi ces déchets, un chewing-gum. Amusée par cet étrange spécimen, la petite taupe s’interroge néanmoins : comment s’en séparer ?

La petite taupe et la télévision de Zdeněk Miler - République tchèque - 1970 - 6 min La petite taupe s’est installée dans un joli jardin fleuri. Mécontent, le propriétaire du jardin est prêt à tout pour s’en débarrasser. Mais la petite taupe est prête à tout pour se faire accepter. 

La petite taupe en ville de Zdeněk Miler - République tchèque - 1982 - 29 min  Alors que la petite taupe et ses amis coulent des jours tranquilles dans leur forêt paradisiaque, des machines viennent raser les arbres pour construire une ville. Bien décidés à rester sur leur arbre, la taupe, le hérisson et le lapin s’accrochent. Attention, leur tolérance a des limites.

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

La Petite Taupe aime la nature est le quatrième programme de courts métrages composé à partir des aventures de la célèbre Taupek (nom tchèque de la petite taupe) de Zdeněk Miler à sortir en France. Réalisés entre les années 70 et 80, les trois courts métrages sont d’une brûlante actualité. Contraints de faire face à des humains qui n’ont que peu de respect pour la nature, la petite taupe et ses amis s’attaquent avec bienveillance, légèreté et douceur à un monstre appelé « progrès ». Dans une série de gags cartoonesques, la petite taupe tente de se séparer d’un satané chewing-gum. Plus tard, elle détruit une antenne de télévision pour sauver sa vie. Et enfin, avec l’aide de ses comparses, elle crée une panne urbaine géante. Et cela toujours en un jeu d’enfant !  Parce qu’elles sont empreintes d’une joie de vivre et d’une grande générosité tout en dénonçant les travers de notre humanité, on se délecte des aventures de la petite taupe. On se reconnaît un peu dans les humains, même s’ils sont diaboliques, et tout à fait dans la petite taupe, même si c’est une petite taupe ! Il n’y a pas meilleur moyen pour rapprocher l’homme des animaux et de la nature.  Découvrir trois films signés Zdeněk Miler, c’est plonger dans un trésor d’animation tchèque. Dans son pays, Taupek est aussi célèbre que Mickey. On retrouve d’ailleurs dans ces trois films de magnifiques décors soignés, très empreints de l’esthétique des années 70 – couleurs vives et chaudes, formes géométriques, tendances psychédéliques – et des personnages proches du cartoon comme dans les films des studios Disney qui ont beaucoup influencé Zdeněk Miler. Ce dernier a également décidé de créer des films sans véritables dialogues, mais simplement avec des petites réactions et exclamations afin qu’ils soient accessibles à tous.

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Les films de la petite taupe peuvent généralement être appréciés par les plus petits, dès 2-3 ans. Pour ce programme, c’est plutôt à partir de 4 ou 5 ans que les enfants seront en mesure d'en comprendre le sens, notamment car le dernier court métrage est plus complexe : on y voit la nature dans laquelle vit la petite taupe complètement détruite par les hommes pour la construction d'une ville.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons de voir le film :

  1. La petite taupe est un trésor de l’animation tchèque
  2. La beauté des décors très inspirés de l’esthétique des années 70
  3. Une défense de la nature tout en drôlerie et en finesse
Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Né en 1921 à Kladno, Zdeněk Miler étudie à Prague à l’École nationale de graphisme, puis au collège des arts décoratifs. Il décide de créer Taupek pour un film de commande sur la transformation du lin après être tombé sur une taupinière au cours d’une promenade : il imagine alors une petite taupe sympathique qui se fabrique un pantalon.  C’est au sein de la société Bratři v triku où il commence comme dessinateur pour ensuite devenir auteur et metteur en scène qu’il développe les épisodes de la petite taupe jusqu’à la fin de sa vie. Il prendra finalement la tête de la société. Zdeněk Miler dit que la petite taupe, au fond, c’est lui.  Il existe aujourd’hui environ 25 épisodes courts et 6 moyens métrages de la petite taupe. Véritable vedette en République tchèque, Taupek a été déclinée en divers objets, peluches, et vêtements.

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :