Le Vilain Petit Canard

  • Garri Bardine

  • 74 min

  • 2011

  • Russie (Fédération de)

Synopsis

Il était une fois une basse-cour où coqs, poules, canards et oies vivaient en parfaite harmonie. Jusqu'au jour où un coq découvre un œuf bien plus gros que tous les autres de l'autre côté de la clôture, et l'ajoute discrètement à la couvée de sa compagne. Mais lorsque l'oisillon voit le jour, il ne ressemble à aucun autre membre de cette communauté à l’esprit étroit. Rejeté de tous à cause de ce physique différent, il subit les humiliations et les moqueries de ses compagnons à plumes...

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

Pour son premier long métrage, Garri Bardine nous livre ici une version animée et musicale du conte éponyme écrit en 1842 par Hans Christian Andersen. Le réalisateur a pris quelques libertés mais reste fidèle au texte d’origine, qui comme la plupart des contes n’était pas destiné – voire adapté –  au jeune public. Garri Bardine a choisi deux œuvres majeures du célèbre compositeur Piotr Ilitch Tchaïkovski pour accompagner avec une grande poésie chaque mouvement de ses personnages : Le Lac des Cygnes et Casse-Noisette. La musique est sublimement interprétée par l’Orchestre Philarmonique National de Russie, et les paroles des chansons ont été écrites en vers par le poète russe Youli Kim.

Le film se déroule quasiment en huit clos au sein de la basse-cour qui symbolise sans équivoque l’intolérance de nos sociétés actuelles. Poules, coqs et canards y tiennent les rôles de gardiens du système en place : levé de drapeau quotidien, hymne national et rejet total de l’inconnu. Garri Bardine fait ici un plaidoyer pour l’acceptation des différences et l’importance de croire en soi. Ce récit initiatique transmet aux enfants, sans aucune difficulté, le message nécessaire que chaque individu doit apprendre à s’accepter tel qu’il est, en dépit du regard des autres.

Pour réaliser Le Vilain Petit Canard, Garri Bardine a utilisé la technique de la claymation, contraction de clay en anglais qui signifie argile, et d'animation. Il s’agit d’une forme d’animation dite « en volume » utilisée dans des films animés image par image, nécessitant beaucoup de patience et de minutie. La réalisation du film a nécessité six ans de travail et la fabrication de quatre cents marionnettes. Un véritable chef d’œuvre à bien des égards, qui fait réfléchir petits et grands.

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Le Vilain petit canard est accessible dès 5 ans. Cependant la richesse des thématiques et la seconde lecture plus engagée du film permettent aux plus grands d'apprécier ce chef-d'œuvre de Garri Bardine sans une seconde d'ennui.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons de voir le film

  1. (Re)découvrir le touchant et poignant conte de Hans Christian Andersen
  2. L'incroyable musique de Tchaïkovski
  3. Le message de tolérance qui appelle à la discussion sur le vivre ensemble
Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Garri Iakovlevitch Bardine est né en 1941 à Orenbourg en Union soviétique. Il étudie la comédie à Moscou au sein de l'École du Théâtre d'Art Académique Gorki et débute sa carrière en tant qu'acteur dramatique au théâtre Gogol. Il s'oriente ensuite vers une carrière de marionnettiste en 1975, puis passe à la réalisation au sein du studio Soyouzmoultfilm où il restera pendant 15 ans. Il a reçu de nombreux prix dont la palme d'or du meilleur court métrage à Cannes en 1988 pour Fioritures. Il crée en 1991 le studio Stayer. Il est aujourd’hui reconnu comme l'un des grands maîtres du film d’animation en image par image.

Voir plus
Voir moins

Rédigé par :