• Courts métrages

Superasticot

  • Age :

  • A partir de 4 ans

Synopsis

Musclé et élancé, Superasticot utilise sa force pour aider ses amis les animaux du jardin. Mais voilà qu'un jour c'est lui qui se retrouve enlevé par un corbeau au service d'un lézard magicien !

Voir plus
Voir moins

L'avis de Benshi

Un asticot bodybuildé, voici le héros inattendu de la dernière production de la société Magic Light, qui nous emmène avec bonheur dans le monde des petites bêtes peuplant les jardins : des abeilles, une famille de crapauds, des frères escargots et des sœurs limaces, une copine chenille qui devient papillon, un tonton fourmi et une tatie perce-oreille… Les péripéties sont au rendez-vous pour ces minuscules personnages qui doivent faire preuve de solidarité face à leurs prédateurs, un corbeau amateur de bonbons et un lézard magicien. Comme les adaptations précédentes des albums de Julia Donaldson et Axel Scheffler dont Magic Light s’est fait une spécialité (notamment Le Gruffalo et Le Rat scélérat visibles sur Benshi), ce récit est mis en images dans un graphisme 3D très travaillé, fidèle aux illustrations originales, tout en leur apportant une fantaisie un peu burlesque et proche du cartoon.

Voir plus
Voir moins

A partir de quel âge

Dès 3/4 ans.

Voir plus
Voir moins

Les bonnes raisons de voir le film :

  1. L'originalité des personnages : un rossignol déplumé, une coccinelle égarée et un superasticot bodybuildé !
  2. Découvrir l'une des dernières œuvres de la société Magic Light Pictures
  3. Une plongée pleine d'humour dans le monde des petites et grosses bêtes qui peuplent jardins et forêts
Voir plus
Voir moins

Informations complémentaires

Un asticot superhéros

Comment représenter un asticot en superhéros ? C'est la question que s'est posée l'illustrateur Axel Scheffler lorsque l'autrice Julia Donaldson lui a proposé cette idée pour une nouvelle collaboration : « Je ne savais pas vraiment comment dessiner Superasticot, je me suis dit qu’il pourrait porter une cape de superhéros mais ça ne fonctionnait pas tout à fait. Je me suis alors demandé s’il avait un nez et où placer ses yeux. J’ai commencé à lui dessiner un petit visage d’humain pour finalement décider que ses yeux seraient mieux situés sur le haut de sa tête. C’est difficile de donner de l’expression à un asticot car il n’a que ses yeux et sa bouche pour transmettre des émotions. C’était un challenge. » (Extrait du dossier de presse édité par Les Films du Préau)

L'adaptation

Comme pour les précédentes adaptations des albums du duo Donaldson/Scheffler, ce sont les scénaristes Max et Suzanne Lang qui ont adapté le récit pour le mettre en images. Ce travail demande un approfondissement du caractère des personnages, notamment dans le cas de ce court métrage, de celui de Superasticot et de son histoire d'amitié avec Papillon.

Voir plus
Voir moins
  • Catégories

  • Amitié & Romance
  • La divine comédie
  • Mots-clés

  • Animaux
  • Nature
  • Solidarité
  • Réalisateur :

  • Sarah Scrimgeour
  • Jac Hamman

Rédigé par :