Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

1, 2, 3... Léon !

  • De Collectif
  • 1997
  • 45 min

Voir la fiche technique

Catégorie : Le sens de la vie  

À partir de 7 ans

Ce film n’est pas inclus dans l’abonnement, voir les films de l’abonnement  

Fiche rédigée par  Sarah Génot Avatar de Sarah Génot

Notez ce film

Synopsis

Chez Madame Poule
Tali – Canada - 2006 – 7min50 – dessins et coloration sur papier
Madame Poule est une mère de famille attentionnée. Mais quand son fils aîné qui n’en fait qu’à sa tête devient désinvolte au point de gâcher la nourriture qu’elle lui prépare, elle décide que trop c’est trop et prend des mesures radicales !

La bouche cousue
Catherine Buffat, Jean-Luc Gréco – Canada – 1998 – 3min30 – animation de marionnettes
Dans le bus, un drôle de passager monte avec une pizza à la main. Quand le chauffeur freine brusquement celle-ci s’écrase sur le sol, laissant son propriétaire impassible devant la saleté qu’il a provoquée. Les passagers du bus vont-ils réagir ?

Sientje
Christa Moesker – Pays-Bas – 1997 – 5min – dessin animé traditionnel
Une petite fille est très très en colère, rien ne semble pouvoir calmer sa furie.

L’hiver de Léon
Pierre-Luc Granjon, Pascal Le Nôtre – France – 2007 – 28min - animation en volume
Au royaume de Mélie Pain d’épice, le conteur Boniface raconte des histoires qui effraient les villageois : l’hiver fera venir un ogre affamé à qui il faudra offrir une jeune fille pour le rassasier. Léon, un enfant à tête d’ours qui a été adopté, est triste quand il prend conscience de sa différence. Alors qu’il fugue, il assiste à l’enlèvement de la princesse Mélie par l’ogre des montagnes. Il se lance à ses trousses en compagnie de ses nouveaux amis, Pougne le hérisson et Hanibal l’éléphant. Arriveront-ils à délivrer la princesse ?

Voir plus

L'avis de Benshi

Trois films courts précèdent l’œuvre principale du programme, L’hiver de Léon. Chez Madame Poule, La bouche cousue et Sientje évoquent chacun une situation qui met en jeu des relations humaines (les rapports de famille, les rapports quotidiens entre inconnus) et leur palette d’émotions (la frustration, l’étrangeté, la colère, mais aussi la douceur et le besoin d’amour). Ces trois histoires rarement dénuées d’humour permettent aux enfants d’aborder de manière simple des émotions qu’ils ressentent dans leur vie de tous les jours. Ils présentent aussi une palette de techniques d’animation : du dessin animé à l’animation de marionnettes. Et c’est une belle découverte esthétique.
L’Hiver de Léon est le premier épisode de la série Les quatre saisons de Léon, produite par le studio d’animation Folimage. On y découvre les personnages que l’on aura plaisir à retrouver tout au long de la série : Léon, enfant à tête d’ours qui se questionne sur son identité d’enfant adopté ; la princesse Mélie, joyeuse et facétieuse ; les amis fidèles, Pougne le Hérisson grognon et Hanibal l’éléphant maladroit ; enfin, Boniface, le faiseur d’histoire, personnage aussi malfaisant que nécessaire à tout conte pour enfant. L’animation en volume développe un univers graphique d’une grande beauté qui met toutes les possibilités du cinéma d’animation au service de cette belle histoire : décors chatoyants nourrissant l’atmosphère médiévale de la magie des enluminures, profondeur de champ qui emporte le spectateur au fin fond de ce conte magique. Les thèmes abordés sont simples et universels : famille, adoption, amour et amitié. On attend la suite avec impatience !

Voir plus

Pour quel public ?

Tous publics, sauf les plus jeunes.

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour le plaisir de pénétrer dans une série animée dont on retrouvera les personnages comme des amis de cinéma tout au long des quatre épisodes
  • La beauté du graphisme et de l’univers de L’Hiver de Léon
  • L’universalité des thèmes abordés dans ces quatre courts métrages d’animation, et leur humour
  • L’animation de marionnettes de La bouche cousue