Dans la forêt enchantée de Oukybouky

Dans la forêt enchantée de Oukybouky

Réalisé par Rasmus A. Sivertsen
Durée : 1h12
| 04 octobre 2017
Ma note :

La forêt de Oukybouky serait un véritable havre de paix si Marvin le renard et Horace le hérisson ne tentaient pas à la moindre occasion de croquer un de leurs concitoyens ! Entraînés par les souris, les plus touchées par ce problème et devant rivaliser d’ingéniosité pour rester en vie, tous les habitants de la forêt décident d’adopter la toute première loi de leur communauté : il sera désormais interdit de manger un autre animal ! Mais le calme à peine retrouvé, ils vont devoir faire face à une autre menace bien plus grande…

Cette fable sous forme de comédie musicale traite de la vie en communauté et propose une certaine idée du vivre ensemble. Adapté d’un album de Thorbjørn Egner, une des figures les plus populaires de la littérature jeunesse en Norvège, le film met en avant des valeurs fondamentales pour vivre sereinement en société, telles que la solidarité et l’esprit d’équipe. Le récit fait bien évidement écho à notre propre société avec ses lois et son système démocratique, en rappelant qu’il est possible de faire de grandes choses – comme rendre un renard végétarien ! – si les plus forts se montrent bons avec les plus fragiles. Le film ne prétend pas pour autant qu’il faille compter sur la bonne volonté des carnivores pour être en sécurité, mais qu’il est bien nécessaire d’établir des règles que chacun doit respecter sous peine d’être exclu de la communauté.


Le film aborde des sujets sérieux et nécessaires, que tout enfant doit intégrer en grandissant, mais sa forme est bien celle d’un divertissement léger et plein d’humour. On notera notamment le clin d'oeil détourné à la fable de Jean de La Fontaine, Le Corbeau et le Renard, avec un renard peu rusé qui se fait berner allègrement.


Pour ne pas décevoir les grands connaisseurs de l’album original avec une animation 2D qui n’aurait pas été suffisamment fidèle aux illustrations de Thorbjørn Egner, le réalisateur a choisi la technique de l’animation en stop motion pour recréer un univers visuel différent. Ainsi, tous les personnages du film sont des figurines d’environ 25 centimètres qui ont été animées image par image à l’aide d’une caméra spécialement conçue pour le cinéma d’animation, semblable à un appareil photo.


Tout comme dans l’œuvre originale, les aventures de ces animaux pas comme les autres sont ponctuées de très nombreuses chansons. Les voix des acteurs et les chansons ont été enregistrées avant le tournage, afin de synchroniser parfaitement le mouvement des lèvres des marionnettes. Le travail de doublage sur un tel film représente une immense charge de travail, compte-tenu du nombre de chansons à traduire en français et à adapter afin d’également être crédible par rapport à l’animation.  


A l’issue de la projection vous aurez sans doute envie de taper du pied, ou à défaut, de manger quelques noisettes !

Nous conseillons ce film aux enfants entre 4 et 7 ans. Au-delà, le récit tout spécialement adapté aux plus jeunes spectateurs risque de leur sembler un peu trop naïf.

1
Réfléchir aux notions de société et de démocratie
2
La fraîcheur et la bonne humeur communicative
3
Les chansons qui donneront envie aux enfants de danser !

Infos complémentaires

Rasmus Andre Sivertsen est un jeune réalisateur norvégien diplômé en production de film d’animation au Volda University College. Après avoir travaillé comme animateur et monteur, ainsi qu’à la réalisation de plusieurs épisodes de séries télévisées, il se lance dans son premier long métrage en 2013 : De la neige pour Noël. Soutenu par la société Qvisten Animation dont il est copropriétaire et fort du succès de ce premier film (1 million d’entrées en Norvège), il réalise La Grande course au fromage en 2015. Dans la forêt enchantée de Oukybouky est son sixième long métrage en tant que réalisateur. Il travaille actuellement sur un nouveau film en stop motion : Le Voyage de Solan et Ludvig sur la Lune.

Pour aller plus loin

La page dédiée au film sur le site du distributeur, où vous trouverez notamment un dossier pédagogique, le dossier de presse et des visuels extraits du film.

Fiche rédigée par Laetitia

Discussion