Ernest et Célestine en hiver

Ernest et Célestine en hiver

Réalisé par Julien Chheng, Jean-Christophe Roger
Durée : 45 min
| 22 novembre 2017
Ma note :

Bibi 

Ernest et Célestine adoptent une petite oie sauvage dont ils prennent le plus grand soin. Bientôt l’automne arrive et avec lui, le moment pour Bibi de s’envoler pour la grande migration. Mais au fait, Bibi sait-elle voler ?

Le bouton d’accordéon

Ernest est désespéré, il vient de perdre un des boutons de son accordéon. Célestine mène l’enquête pour le retrouver. Elle en est sûre, la souris verte dont elle a entendu parler, n’est pas étrangère à cette disparition.   

Le bal des souris

Célestine et ses amies attendent avec impatience le bal des souris, qui s’annonce encore une fois féerique. Mais cette année rien ne se passe comme prévu. Et si le bal portait la guigne, comme le prétend Madame Tulipe ?

Blizzard

L’hiver arrive et les ours se préparent à hiberner. Mais Ernest, n’est pas un ours comme les autres ! Il est né dans les montagnes de Charabie et peut supporter des températures glaciales. Peu à peu le thermomètre chute et Ernest sent la fatigue qui le guette. 

Ernest et Célestine sont de retour au cinéma dans de nouvelles aventures... Voilà de quoi réjouir Benshi et les amoureux inconditionnels du célèbre duo ! Nous avions quitté nos héros au grand cœur dans l’adaptation hors pair signée Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier ; nous les retrouvons ici dans un programme de quatre courts métrages choisis avec soin par le distributeur jeunesse Little KMBO, parmi les épisodes de la série animée Ernest et Célestine - la collection, produite pour la télévision par le désormais célèbre Studio Folivari (Kirikou et la sorcière, Ernest et Célestine). 

Ces quatre films invitent les touts petits spectateurs à pénétrer dans le cocon douillet et chaleureux du foyer d’Ernest et Célestine. Dans cet univers tendre, les personnages se remémorent avec nostalgie certains de leurs souvenirs, et nous entraînent à leur suite dans le récit de ces aventures inédites. On y découvre avec joie de nouveaux personnages : les amies de Célestine, la curieuse Madame Tulipe, mais aussi une figure malicieuse et bien connue des enfants… la souris verte ! C’est avec une infinie délicatesse que ces quatre historiettes parlent d’amitié, de tolérance et plus simplement des petits bonheurs de la vie.

Le rendu aquarelle des décors, les teintes pastel et le graphisme épuré, confèrent à Ernest et Célestine en hiver, une atmosphère douce et enveloppante, fidèle aux dessins originaux de Gabrielle Vincent. La musique instrumentale, composée avec soin, occupe quant à elle une place de choix dans le programme. Elle apporte à l’ensemble une touche tantôt émouvante, tantôt festive et entraînante, qui charmera sans nul doute les oreilles des petits cinéphiles. C’est également avec plaisir que l’on retrouve la voix de Pauline Brunner, qui interprète à merveille la malicieuse Célestine, et que l'on découvre celle de Xavier Fagnon, dont le timbre grave colle à la perfection au tendre ronchon Ernest.

Un programme doux et réconfortant pour célébrer en famille l’arrivée de l’hiver, bien au chaud dans les salles de cinéma… 

Vous pouvez emmener, les yeux fermés, vos enfants dès 3 ans découvrir ce tendre programme. 

1
Pour le tandem formé par Ernest et Célestine, deux héros qu’on voudrait ne plus quitter
2
Pour découvrir de nouvelles aventures de ce duo improbable
3
Pour la douceur du programme
4
Pour se laisser porter délicatement au rythme des saisons

Infos complémentaires

Ernest et Célestine, ce sont avant tout 23 albums jeunesse, écrits et illustrés par Gabrielle Vincent entre 1981 et 2000. En 2012, Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier réalisent une première adaptation cinématographique, en collaboration avec l’auteur Daniel Pennac, qui écrit le scénario : Ernest et Célestine. Le film remporte un franc succès populaire et le César du meilleur film d’animation.

Avec Ernest et Célestine, la collection, le célèbre duo fait de nouveau l’objet d’une adaptation, mais cette fois-ci sous la forme d’une série télévisée de 26 épisodes. Ernest et Célestine en hiver, réunit en un programme quatre de ces histoires, choisies avec soin.

Les réalisateurs ont souhaité rester fidèles à l’œuvre de Gabrielle Vincent et de ses dessins à l’aquarelle. Pour se faire, ils ont utilisé une méthode mêlant animation 2D et 3D.  

Un certain nombre de professionnels qui avaient déjà œuvré à la création du long métrage, ont travaillé sur la série animée : Jean-Christophe Roger et Julien Chheng étaient animateurs sur le film, avant de passer à la réalisation des épisodes de la série ; on retrouve également Vincent Courtois, qui a composé les musiques ; Pauline Brunner qui prêtait déjà sa voix à Célestine ; et Didier Brunner, le producteur du film et de la série. 

Pour aller plus loin

Pour feuilleter le dossier de presse, découvrir des visuels ou se plonger dans le dossier pédagogique du film, foncez voir le site du distributeur jeunesse Little KMBO : https://www.littlekmbo.com/ernest-et-celestine-en-hiver

Le dossier de presse présentant la série animée Ernest et Célestine, la collection.

Pour faire découvrir à vos petits bouts les albums de la série animée Ernest et Célestine :

VINCENT Gabrielle, MARTHOURET Béatrice, Bibi, Ed. Casterman, 2017

VINCENT Gabrielle, REGNAUD Jean, La souris verte, Ed. Casterman, 2017

Et comme il y a fort à parier que les enfants en redemanderont, voici quelques titres des albums originaux :

VINCENT Gabrielle, Une chanson, Ed. Casterman, 2016

VINCENT Gabrielle, Noël chez Ernest et Célestine, 2016

Fiche rédigée par Cyrielle

Discussion