Ernest et Célestine

Ernest et Célestine

Réalisé par Benjamin Renner, Vincent Patar, Stéphane Aubier
Durée : 1h16
| 2012 | France, Belgique, Luxembourg
Ma note :

Célestine est une petite souris qui vit dans le « monde d'en bas », autrement dit sous terre. Elle habite dans un orphelinat où les souris sont forcées de ramasser les dents que les jeunes enfants ont perdues dans le « monde d'en haut ».  Mais Célestine n’y trouve pas sa vocation : elle rêve de devenir peintre ! Un jour, elle s’enfuie de l’orphelinat et rencontre Ernest, un ours saltimbanque marginal et volage. Les deux compères se lient d’amitié et s’installent ensemble à la campagne. Mais les gens malveillants du monde extérieur et du monde souterrain ne vont pas tarder à les retrouver…  

Les adeptes des livres d’Ernest et Célestine seront ravis, les novices aussi !
Tout en finesse, Daniel Pennac a su réunir nos deux héros de la littérature enfantine dans un scénario revisité, pour notre plus grand plaisir. Destiné à un public jeune, mais aussi aux adultes, ce film est un pur bijou, que ce soit au niveau graphique ou au niveau scénaristique. Les personnages extrêmement attachants, font preuve d’anticonformisme et de singularité, dans un monde fait de dictats qui ne leur conviennent pas. Chacun trouve alors en l’autre le réconfort et le soutien de mener sa passion à bien et sa vie comme il l’entend. Fidèles aux illustrations des livres originaux, les dessins peints à l'aquarelle ajoutent au scénario, déjà très fantaisiste, de la joie et de la douceur. Mais la tristesse et la peur sont aussi des émotions récurrentes dans cette adaptation : le mal y est représenté sous différentes formes (autorité dictatoriale, monde souterrain sombre et angoissant, personnage de la directrice de l’orphelinat effrayant, cauchemars...). C’est donc une large palette d’émotions qui nous est offerte au gré des tribulations d’Ernest et Célestine, et de leur parcours atypique, si réjouissant !
Une superbe adaptation à voir et revoir en famille.  

A partir de 5-6 ans. Contrairement aux livres destinés aux tout petits, ici certaines scènes pourraient déranger les plus jeunes ou les plus sensibles, notamment dans celle de l’orphelinat.

1
L’univers des livres très bien restitué.
2
Le scénario revisité par l'auteur Daniel Pennac.
3
La fantaisie des personnages.

Infos complémentaires

Ce film est une adaptation des histoires d'Ernest et Célestine écrites par Gabrielle Vincent. Le producteur Didier Brunner, qui lisait ces célèbres livres à sa fille, eut l’idée de rassembler une équipe de réalisateurs ainsi que l'auteur de renom Daniel Pennac en tant que scénariste, afin d’en faire un film.

Pour aller plus loin

Un site consacré au film avec de nombreuses surprises :
http://ernestetcelestine-lefilm.com/story.php?lng=fr


Ernest et Célestine est inscrit au catalogue du dispositif national Ecole & Cinéma. Retrouvez la fiche "en famille" sur la plateforme Nanouk

Fiche rédigée par Céline Maya

Discussion