Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Fantasia

  • De Samuel Armstrong, James Algar, Bill Roberts, Paul Satterfield, Jim Handley, Hamilton Luske, Ford Beebe, T. Hee, Norman Ferguson, Wilfred Jackson
  • 1940
  • 2h05

Voir la fiche technique

Catégorie : Fantastique   Grands classiques   La divine comédie  

Voir la bande annonce

À partir de 7 ans

Ce film n’est pas inclus dans l’abonnement, voir les films de l’abonnement  

Fiche rédigée par  Jeanne Frommer Avatar de Jeanne Frommer

Notez ce film

Synopsis

Le film est composé de sept séquences illustrant huit morceaux de musique classique, réorchestrés et dirigés par le chef d'orchestre Leopold Stokowski à la tête de l'Orchestre de Philadelphie.
Les morceaux illustrés sont les suivants :

La Toccata et Fugue en ré mineur (Jean-Sébastien Bach)
Samuel Armstrong - Etats-Unis - 1940 - 10 min

Casse-Noisette (Piotr Ilitch Tchaïkovski)   
Samuel Armstrong - Etats-Unis - 1940 - 15 min

L'Apprenti-Sorcier (Paul Dukas)   
James Algar - Etats-Unis - 1940 - 9 min   

Le Sacre du printemps (Igor Stravinski)
Bill Roberts, Paul Satterfield - Etats-Unis - 1940 - 20 min

La Symphonie Pastorale (Ludwig van Beethoven)
Ford Beebe, Jim Handley, Hamilton Luske - Etats-Unis - 1940 - 20 min

La Danse des heures (ballet tiré de l'opéra La Gioconda d'Amilcare Ponchielli)
Norman Ferguson, T. Hee - Etats-Unis - 1940 - 10 min

La Nuit sur le Mont Chauve (Modeste Moussorgski)
Wilfred Jackson - Etats-Unis - 1940 - 10 min

L'Ave Maria (Franz Schubert)
Wilfred Jackson - Etats-Unis - 1940 - 6 min   

Chaque séquence est introduite par Deems Taylor, fameux critique musical de l'époque, qui présente les morceaux de musique utilisés.

Voir plus

L'avis de Benshi

L'échec commercial de Fantasia n'a d'égal que son ambition. Le projet de Walt Disney de mettre en images de grands morceaux de musique classique montre son talent et son inventivité mais aussi la culture européenne qui nourrit les premiers grands dessins animés des studios Disney. Le film propose trois types de mise en images : l'abstraction d'abord pour la Toccata et Fugue, première séquence du film. Elle rappelle notamment l'oeuvre de l'allemand Oskar Fishinger ou du canadien Norman MacLaren. Le deuxième type est la succession de tableaux comme pour Casse-Noisette par exemple. Enfin certaines des séquences racontent une histoire comme L'Apprenti-Sorcier qui s'inspire du poème de Goethe, Der Zauberlehrling ou encore La Nuit sur le Mont Chauve. Cette séquence n'est pas sans rappeler un autre dessin animé du même nom, à la technique particulière, réalisé en 1933 par Alexandre Alexeïeff et Claire Parker sur un écran d'épingles. Toutes ces inspirations, autant musicales que visuelles, sont considérées comme de la culture savante. Walt Disney, à ce moment, a voulu jouer un rôle de médiateur, non plus de conteur, et faire découvrir au public un aspect nouveau de la culture. Pour rendre la musique classique plus accessible, plus compréhensible, Disney a décidé d'utiliser le principe des synesthésies pour « entendre les images et voir la musique ». Il fait alors appel à Deems Taylor, un célèbre musicologue américain qui avait la réputation de « donner du sens à la musique pour le public américain ».  Le résultat est inégal mais offre de beaux moments d'animation et de poésie qui méritent d'être vus. Il joue très bien son rôle de médiateur en proposant une porte d'entrée dans l'animation expérimentale ou la musique classique.

Voir plus

Pour quel public ?

Fantasia est un enchaînement de sept séquences qui ne sont pas toutes adaptées à un même public. Il est possible d'en montrer certaines à des enfants dès 4 ans. Mais on pourra montrer la totalité du film dès 8 ans.
Les séquences que l'on peut montrer à de jeunes enfants :
- Casse-Noisette
- L'Apprenti-Sorcier
- La Symphonie Pastorale
- La Danse des Heures
La séquence de la Toccata et Fugue en Ré Mineur peut-être montrée aux plus jeunes, mais étant une séquence abstraite elle peut être plus difficile d'accès.
Les séquences du Sacre du Printemps et de La Nuit sur le Mont Chauve peuvent être effrayantes pour les plus jeunes.

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour la variété de l'animation.
  • Pour voir la musique prendre forme sous nos yeux.
  • Parce que les films Disney, ce ne sont pas juste des contes et des fables animalières mais aussi beaucoup d'inventivité et d'ambition.

Infos complémentaires

A l’occasion de la réalisation de Fantasia, les studios mettent au point le Fantasound. Le son est enregistré sur huit pistes optiques différentes. Ces pistes sont ensuite mixées sur trois pistes sonores optiques. Ainsi le Fantasound comprend une bande dynamique, plus élargie que le son conventionnel des films, permettant un son plus travaillé et plus puissant. Le film fini a été projeté dans des cinémas équipés (selon les moyens disponibles) de trente à quatre-vingt haut-parleurs individuels placés derrière l'écran et sur le pourtour de la salle au niveau du plafond.

Walt Disney s'est beaucoup inspiré du travail de l'artiste allemand Oskar Fishinger. Celui-ci réalise en 1938 le film An Optical Poem sur la Rhapsodie Hongroise n°2 de Franz Liszt. Ce court-métrage s'ouvre avec la phrase suivante : "Pour la plupart d'entre nous, la musique suggère des images mentales de formes et de couleurs définies. Le film que vous êtes sur le point de voir est une expérience scientifique nouvelle - son objet est de transcire ces images mentales sous une forme visuelle.". C'est ce que tente de faire Disney dans Fantasia en laissant carte blanche à ses animateurs sur chaque séquence. Il insiste sur le fait que ces individus ne connaissent rien à la musique et que les images dessinées ne sont qu'un fruit de leur imagination.

Pour aller plus loin

La Nuit sur le Mont Chauve, Claire Parker et Alexandre Alexeïeff : https://www.youtube.com/watch?v=wYbjW7XrWDo 

An optical poem, Oskar Fishinger : https://www.youtube.com/watch?v=they7m6YePo

Boogie Doodle, Norman MacLaren : https://www.youtube.com/watch?v=TgJ-yOhpYIM

L'Apprenti-Sorcier, Johann Wolfgang von Goethe : https://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Apprenti_sorcier_(trad._Blaze)

Musique et cinéma : http://www.cineclubdecaen.com/analyse/musiqueaucinema.htm